Google propose des tests Covid-19 gratuits à ses employés

Le vendredi 18 décembre 2020, le Wall Street Journal a rapporté que Google allait donner gratuitement accès à des tests Covid-19 à ses 90.000 salariés. Chaque employé de Google et de ses filiales comme YouTube pourra ainsi s’inscrire pour recevoir leur test gratuit à domicile. De plus, le géant de la recherche offre même la possibilité à ses employés d’effectuer des tests hebdomadairement.

D’après les informations de The Verge, cette initiative serait le fruit d’un partenariat entre Google et son partenaire BioIQ, lequel fournirait les tests à l’entreprise à raison de 50 dollars l’unité. En termes de chiffres, Google déboursera donc 4,5 millions de dollars par semaine pour ses 90.000 employés.

Photo de Denys Vitali – Pixabay.com

A noter que ces engagements supposent que chaque employé de Google est censé faire le test, mais dans la pratique, le géant de la recherche ne force aucun employé à effectuer ce test même s’il le recommande vivement.

La réception du test et des résultats est relativement rapide

Bien que l’on puisse penser que cette initiative revient cher à Google, cette somme – certes astronomique pour nous – n’est rien comparé aux marges bénéficiaires de l’entreprise.

D’autant plus que les employés du géant de la recherche se sentaient visiblement très concernés et intéressés par cette annonce puisqu’à peine l’information a été mise en ligne, le site du fournisseur BioIQ a subi une saturation et a crashé.

Par ailleurs, selon les informations de The Verge, lorsqu’un employé demande à recevoir un test, il reçoit ce dernier dans un laps de temps allant de deux à quatre jours. Puis, les résultats arriveront sous deux jours après la réception du test par le laboratoire.

Les stagiaires peuvent aussi demander à effectuer le test

Un porte-parole de l’entreprise a effectivement déclaré à The Verge que les stagiaires pourraient aussi demander à se faire tester et qu’ils sont éligibles au programme. L’objectif de Google serait d’aider à réduire le nombre d’épandeurs asymptomatiques au cas où l’un de ses employés s’avérait positif au coronavirus. Les employés de Google en dehors des Etats-Unis devraient également profiter du même programme en 2021.

A noter que cette initiative de Google diffère des efforts entrepris par d’autres grandes firmes à l’instar d’Amazon qui ne fait passer de tests qu’aux employés qui sont obligés de se rendre sur leur lieu de travail physique, comme le magasin ou l’entrepôt.

En tout cas, cette annonce de Google fait suite à plusieurs efforts du même sens comme la création d’un système de recherche de contacts avec Apple ou encore l’amélioration de la diffusion des informations véridiques sur le Covid-19 sur son moteur de recherche.  

Mots-clés Covid-19google