Google Traduction ajoute de nouvelles langues

Les logiciels de traduction en ligne sont de plus en plus nombreux. Cependant, celui de Google est sans aucun doute le plus utilisé à travers le monde. Cela fait quatre ans que la firme de Mountain View n’a pas ajouté de nouvelles langues à son outil de traduction en ligne. Elle travaille effectivement avec la même base de données depuis 2016. Mais cela a récemment changé.

Le géant de la technologie a ajouté cinq langues et dialectes à Google Translate : kinyarwanda (Rwanda), Odia (Inde), le tatar (tatar), le turkmène (Turkménistan) et l’ouïghour (ouïghour). Notons que la saisie via le clavier virtuel de Google est disponible uniquement pour le tatar, l’ouïghour et le kinyarwanda.

Crédits Pixabay

Rappelons que Google Translate a été lancé par Google en 2005. À son lancement, le logiciel de traduction en ligne permettait seulement aux utilisateurs de traduire cinq langues différentes. En outre, son interface a été revue en 2010 et en 2018.

Google supporte désormais un total de 108 langues

Avec ces ajouts, Google Translate supporte désormais un total de 108 langues. Un nombre faible au regard des 7 117 langues et dialectes répertoriés. Cependant, il recouvre la majorité des langues les plus parlées au monde.

De plus, la firme de Mountain View a précisé que ces cinq langues dernièrement ajoutées sont parlées par plus de 75 millions de personnes à travers le monde.

En revanche, le choix d’ajouter l’ouïghour est assez surprenant étant donné que les 12 millions d’individus parlant cette langue vivent principalement au nord-ouest de la Chine. Un endroit où les habitants n’ont pas accès aux services de Google.

Un changement au niveau de l’historique de navigation

Avec l’ajout de ces cinq nouvelles langues, Google a également annoncé que les utilisateurs ne pourront bientôt plus accéder à leur historique de traduction lorsqu’ils ne seront pas connectés. Mais une fois connectés, ils pourront le gérer dans l’option « Mon Activité » de leur compte.

« L’historique de traduction ne sera bientôt disponible que lorsque vous serez connecté. Votre historique existant sera effacé lors de cette mise à jour ». Ainsi, le géant informatique invite les utilisateurs à enregistrer les traductions qu’elles souhaitent garder avant le déploiement de cette mise à jour.