Web

Google : la traduction vocale instantanée pour bientôt ?

Le fait est que le web a rapproché considérablement les gens. A présent, il est possible de discuter avec des personnes du monde entier. Oui, enfin pour peu que l’on parle leur langue (ou qu’ils parlent la notre), ce qui n’est pas toujours évident. Et bien justement, il semblerait que Google souhaite se lancer sur le marché en proposant rien de moins que la traduction vocale instantanée. Faut bien l’avouer, la firme a de la suite derrière les idées…

Alors bon, cela fait déjà un bon moment que Google est capable de traduire les langues. Même qu’il a introduit cette fonctionnalité dans la plupart de ses services, comme Google Documents ou encore Google Reader, ce qui est finalement assez pratique lorsqu’on ne maîtrise que très peu de langues à part la sienne.

Sauf que voilà, le géant américain ne veut vraisemblablement pas se contenter de la traduction écrite. Il souhaite ainsi passer au stade supérieur et s’attaquer aux conversations orales en proposant un outil de traduction automatique et presque instantané. Evidemment, pour le moment, le projet n’en est qu’à ses débuts et il faudra encore attendre quelques années pour que l’on en sache plus, mais le fait est que Google semble avoir une fois de plus misé sur l’universalité.

Pour tout vous dire, même si cette annonce est importante (dans le sens où elle pourrait vraiment nous permettre de faire complètement abstraction de toute notion de frontière), elle me laisse relativement perplexe. Car en effet, le fait est que Google a déjà beaucoup de mal à traduire correctement du texte en gardant son sens alors passer à l’oral… C’est juste très utopique. Pour aller un peu loin, j’aurais même envie de dire qu’avant de bosser sur de nouvelles fonctionnalités, les ingénieurs de la firme feraient peut-être mieux de consolider les services qu’ils proposent déjà.

Sans côté qu’un outil de ce type aurait besoin d’un bon module de traduction, certes, mais aussi et surtout d’un bon module de reconnaissance vocale. Et quand on voit tous les exercices que l’on est obligé de faire pour que notre ordinateur arrive un tant soit peu à nous comprendre, on se dit que ce n’est quand même pas encore gagné.

Via PC INpact

Mots-clés googletraductionweb