Google : un brevet pour une interface mobile qui s’adapte à la manière dont on tient son terminal

Les grandes firmes de ce monde sont très friandes du dépot de brevets et Google ne déroge évidemment pas à la règle. Chaque année, le géant de la recherche dépose ainsi des centaines de brevets pour protéger ses idées. Et si ces derniers ne débouchent pas toujours sur des choses concrètes, ils ont au moins le mérite de nous donner une idée des pistes examinées par la firme. Oui et justement, figurez-vous que Google a déposé en 2011 un brevet mettant en scène une interface mobile capable de s’adapter à la manière dont on tient son terminal. Prometteur, non ?

L’idée, à la base, est plutôt simple. Comme on peut le voir sur le brevet, cette interface imaginée par Google serait capable de déterminer la manière dont est tenue la tablette. Comment ? Tout simplement grâce à une zone sensitive qui serait située autour de l’écran, au niveau des bordures, et qui permettrait de localiser les doigts de l’utilisateur.

Un nouveau brevet pour Google

Ensuite, la plateforme mobile embarquée serait capable de tenir compte de cette variable pour modifier à la volée l’interface de l’application lancée. L’exemple donnée dans le brevet, c’est celui de Chrome et plus précisément des boutons dédiés à la navigation, des boutons qui pourraient venir se positionner en bas de l’écran ou sur le côté gauche en fonction de la manière dont on tient l’ardoise. Le concept pourrait bien évidemment être appliqué à la plupart des applications éditées par Google et même à la plateforme mobile de ce dernier, évidemment.

Grâce à ce système, il serait finalement possible d’utiliser une ardoise d’une seule main. On pensera notamment aux tablettes tactiles de 7 ou 8 pouces qui profitent d’un encombrement et d’un poids réduit. Alors bien sûr, ce n’est pas parce que Google a déposé ce brevet que cette technologie sera réellement intégrée à Android, mais il faut avouer que ce serait typiquement le genre de système qui pourrait intéresser pas mal de monde.

Et si vous voulez en savoir plus, sachez que le brevet en question est disponible à cette adresse.

Via