Google va désindexer les miroirs des sites pirates en Australie

Google promet de ne plus faire apparaître dans ses résultats en Australie les miroirs des sites pirates. Cette décision a été prise pour corriger une faille qui permettait aux sites bloqués par les FAI de réapparaître sous d’autres noms domaines.

En Australie, un nouvel accord a été établi entre le géant de l’internet et les titulaires de droits d’auteur. Une collaboration qui devrait avoir un impact significatif sur la stratégie locale de lutte contre le piratage de contenu sur internet. Ayant fait partie des pays les plus touchés, l’Australie a réussi à améliorer sa situation au cours de ces dernières années. Si le pays a pu quitter la liste rouge des zones où les pirates règnent le plus en maîtres, c’est principalement “grâce” aux titulaires de droits qui ont fait appel au gouvernement pour les aider.

Photo de Denys Vitali – Pixabay.com

Aujourd’hui, les ayants droit peuvent se réjouir une fois de plus étant donné que Google a adopté une nouvelle mesure en leur faveur.

Un renforcement de la lutte contre le piratage

En 2015, l’Australie a annoncé l’adoption d’une loi qui oblige les FAI à bloquer les sites pirates. Jugeant cette mesure insuffisante, les titulaires de droits se sont tournés vers les moteurs de recherche, notamment Google, qui continuaient à indexer ces plateformes illégales.

Trois années plus tard, en 2018, une nouvelle disposition a alors été prise dans le but de faciliter le blocage des sites et de leurs alternatives. Une décision à laquelle le numéro un des moteurs n’a pas accepté de se soumettre, car il la jugeait dangereuse.

Néanmoins, Google a fini par changer d’avis. On ignore ce qui a poussé le géant du web à faire ainsi, mais comme le note Torrent Freak, il va désormais désindexer à la fois les sites pirates et leurs miroirs en Australie.

À lire aussi : Zone Annuaire ferme ses sites et lance un nouveau domaine

Un soulagement pour les détenteurs de droits

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette décision constitue une bonne nouvelle pour les sociétés cinématographiques et celles qui œuvrent en général dans le domaine de l’audiovisuel. De plus, Google désindexera désormais un site miroir sans attendre l’ordonnance d’un juge.

En adoptant cette mesure, la société veut aider à résoudre le problème du piratage de contenu en Australie. « Nous espérons que ces mesures constitueront une étape importante vers la protection des droits d’auteur et fourniront une solution plus rapide aux titulaires de droits », a confié Lucinda Longcroft, responsable des relations publiques auprès de la branche australienne de Google.

À lire aussi : YggTorrent a changé d’adresse pour éviter les blocages

Mots-clés google