Google va étendre son Projet Air View à de nouvelles villes

En 2017, dans le cadre de son Projet Air View, Google avait équipé les voitures Street View basées à Oakland en Californie, de capteurs capables de mesurer la pollution atmosphérique. Ce dispositif mobile permet à Google d’améliorer le système de surveillance de la qualité de l’air.

Deux ans plus tard, le projet de la firme de Mountain View continue de prendre de l’ampleur.

Actuellement, le géant du web explore de nouveaux horizons et a jeté son dévolu sur la ville d’Amsterdam. Bien que la moitié de la population se déplace à vélo, Google estime que la pollution de l’air y représente toujours un problème.

Google a donc décidé d’envoyer sur place deux de ses véhicules Street View pour y mesurer la qualité de l’air.

Des informations qui seront mises à disposition du public

Les voitures Street View sont équipées de capteurs qui peuvent détecter et mesurer les taux d’oxyde nitrique, de dioxyde d’azote et de noir de carbone. Ces véhicules sont également capables de déceler la présence de poussières et de suie qui sont des particules extrêmement petites et généralement indétectables.

Lorsque les données seront analysées par Google, les informations concernant la qualité de l’air à Amsterdam seront mises à disposition du public, des scientifiques et des organisations.

Karin Tuxen-Bettman, la directrice du programme au sein de Google Earth Outreach,  a déclaré que le Projet Air View aura pour objectif de sensibiliser à la pollution de l’air et d’inciter les gens à agir face à cela.

Un projet qui prend de l’ampleur

En septembre 2018, Google a envoyé plus de 50 véhicules Street View à travers le monde. Les résultats obtenus à l’issue de ces observations sont consultables sur une version modifiée de Google Maps accessible sur le site de l’EDF (Environmental Defense Fund).

Actuellement, la firme de Mountain View poursuit ses recherches à Londres, Copenhague, Houston et Oakland. « Nous espérons que les petits changements que nous apportons à travers le Projet Air View pourront améliorer la qualité de vie de tout un chacun », a indiqué Karin Tuxen-Bettman.

Le Projet Air View est encore appelé à se développer et pour preuve. Depuis 2014, Google travaille avec EDF pour mettre en place un dispositif de mesure des fuites de méthanes dans plusieurs villes des États-Unis.

Mots-clés google