Google : vers une meilleure compréhension du langage naturel

Google a énormément évolué ces dernières années et le célèbre moteur de recherche n’a sans doute pas fini de nous surprendre. Après une série de mises à jour portant sur la pertinence de ses résultats ou sur leur affichage, le bougre semble maintenant s’intéresser à la manière dont nous interagissons avec lui. Ce sont donc nos requêtes qui sont désormais au centre de ses préoccupations et Google vient justement d’annoncer quelques améliorations allant dans ce sens, des améliorations qui permettent à son algorithme de mieux comprendre et de mieux interpréter le langage naturel

A l’heure actuelle, nos requêtes se ressemblent toutes comme deux gouttes d’eau, elles s’appuient le plus souvent sur une suite de mots-clés variant en fonction de la thématique recherchée. Si on souhaite en apprendre davantage sur la Samsung Galaxy Note 10.1, par exemple, on se contentera le plus souvent d’un joli “test samsung galaxy note 10.1” ou même d’un magnifique “avis samsung galaxy note 10.1”. C’est simple, c’est efficace et ça fonctionne avec n’importe quoi.

Google : vers une meilleure compréhension du langage naturel

Et c’est un peu pareil pour les calculs ou pour les conversions. Si vous allez sur Google et que vous tapez un “2+2” dans le champ de recherche, alors ce dernier vous renverra le résultat de l’opération en quelques secondes, un résultat qui viendra s’afficher juste au dessus de la liste des résultats. Parfois, c’est très pratique, et ça risque de l’être encore un peu plus puisque le moteur est désormais capable de comprendre des calculs écrits en toutes lettres. Plus concrètement et pour rebondir sur notre exemple, vous pourrez maintenant saisir “deux et deux” dans le champ de recherche. Ca marche avec les calculs, mais ça marche aussi avec les conversions.

En gros, donc, si vous souhaitez savoir combien font deux euros en dollars, vous n’aurez plus qu’à balancer un petit “deux euros en dollars” pour que Google vous apporte une réponse à votre question. La cerise sur le gâteau, c’est que cela fonctionne avec tout, y compris avec des requêtes beaucoup plus complexes.

Sur le papier, évidemment, ces petites améliorations n’ont rien de révolutionnaires, mais elles nous permettent tout de même d’avoir une idée plus nette des objectifs de Google. Et il viendra peut-être un jour où le moteur sera capable de répondre directement à n’importe quelle question qui lui sera posée et ce quelle que soit la manière dont on l’aura posée. Et au final, on se dit que Google pourrait bien un jour devenir un véritable assistant à part entière, un assistant sachant tout sur tout et capable de répondre facilement et rapidement à n’importe quelle interrogation.

Via