Grâce à Bitcoin, des trafiquants en prison sont devenus riches sans rien faire

Devenir riche en prison ? Trois trafiquants de drogue ont réussi ce pari malgré eux grâce à une erreur de jugement de la part des autorités suédoises. En effet, la Suède va devoir payer un peu moins de 1,5 million de dollars aux trois détenus en question après que la valeur du Bitcoin ait été multipliée par dix au cours de leur séjour en prison.

Selon la chaîne nationale suédoise Sveriges Radio, tout a commencé lorsque les forces de l’ordre ont saisi 36 Bitcoins lors de l’arrestation des trois trafiquants. Ces derniers ont été inculpés pour avoir vendu de grandes quantités de drogues illégales en avril 2019.

Un Bitcoin devant l'écran d'un ordinateur
Photo de André François McKenzie sur Unsplash

C’est au cours de cette phase de l’arrestation que cela a mal tourné pour la police. Le procureur Tove Kullberg a converti la somme que les trafiquants devaient payer à l’Etat du Bitcoin à la couronne suédoise. Ainsi, les trois inculpés devaient payer une somme d’une valeur de 150 000 dollars, ce qui correspond à la valeur des Bitcoins saisis à l’époque.

A lire aussi : Le Bitcoin reprend de plus belle

Une bonne leçon pour les responsables

Malheureusement pour la Suède, ils n’ont pas tout de suite vendu les Bitcoins saisis. Ils ont attendu deux ans avant de les mettre sur le marché, et leur valeur est montée jusqu’à environ 1,5 millions de dollars. Comme l’amende que les trafiquants devaient payer était indiquée en couronnes suédoises et non en Bitcoin, 3 unités de la crypto-monnaie ont suffi à payer la somme. Le gouvernement suédois doit donc maintenant rendre les 33 Bitcoins aux trafiquants.

Contactée par rapport à cette affaire, la Swedish Prosecution Authority a confirmé qu’ils avaient bien fait une erreur sans toutefois faire de commentaires. De son côté, Kullberg a avoué dans une interview que ses connaissances concernant le Bitcoin étaient encore lacunaires à l’époque. De plus, la saisie de Bitcoin était encore quelque chose d’inconnu pour le système judiciaire suédois.

Kullberg a déclaré que leur action a mené à des conséquences auxquelles ils n’avaient pas pensé et que c’était malheureux que cela se soit passé de cette façon. Elle a ajouté que la leçon à tirer ici est qu’il faut toujours garder la valeur en Bitcoin.

A lire aussi : Le Bitcoin accusé de faire chauffer un lac

Pas la première fois

Ce cas assez insolite a laissé les autorités suédoises dans l’embarras, surtout par rapport au fait que le pays a une tolérance zéro vis-à-vis du trafic de drogue. Ce n’est toutefois pas la première fois que le système suédois se retrouve à payer de l’argent à des inculpés. Il y a également eu le cas où l’Etat a dû payer 100 000 dollars à un violeur encore mineur, une somme supérieure à ce que ses victimes ont reçu. L’on sait que l’inculpé avait accidentellement écopé d’une peine destinée aux adultes.

En tout cas, pour ce qui est de l’histoire des Bitcoins, les autorités de la Suède ont récemment annoncé que la Public Prosecution Authority allait sortir de nouvelles régulations sur la manière de gérer les crypto-monnaies.

Mots-clés bitcoin