Grâce à BQ, les libristes ont aussi leur Surface

BQ et Canonical travaillent main dans la main depuis un moment et les deux firmes n’ont apparemment pas l’intention de limiter leur partenariat aux smartphones. Le constructeur espagnol vient ainsi de lever le voile sur une nouvelle tablette sous Ubuntu et cette dernière risque d’intéresser nos amis libristes car elle est capable de se transformer en un véritable ordinateur portable.

Je ne vous apprendrais sans doute rien en vous disant que les machines hybrides sont très en vogue en ce moment. Grâce à Windows 8 et à ses Surface, Microsoft a rendu ces produits extrêmement populaires et la plupart des constructeurs ont au moins un terminal de ce type à leur catalogue.

BQ Aquaris M10 Ubuntu Edition

La dernière tablette de BQ peut se transformer en ordinateur.

Le plus ironique dans l’histoire c’est que ces machines ont aussi poussé Apple à lancer un iPad Pro en fin d’année dernière et Google s’est lui aussi lancé sur ce segment avec la Pixel C.

Les machines hybrides marchent fort en ce moment

Les libristes ont été un peu oubliés pour leur part mais cela vient de changer grâce à BQ. Comme indiqué un peu plus haut, ce dernier vient effectivement de présenter un nouveau appareil assez surprenant.

A la base, le terminal en question ressemble à une simple tablette. Elle ressemble à tous les autres appareils du même genre mais elle n’est pas propulsée par Android. BQ a effectivement fait le choix de l’équiper de la distribution de Canonical et cela n’a rien de surprenant car les deux firmes travaillent ensemble depuis plusieurs années maintenant.

Oui mais voilà, l’ardoise a une particularité très intéressante : elle comporte deux environnements différents. Le premier est optimisé pour un écran tactile, l’autre pour le combo souris / clavier.

En d’autres termes, l’appareil va jouer sur les deux tableaux et il se rapprochera finalement beaucoup de ce que proposent les Surface, Windows en moins.

Comme les Surface, sans Windows

BQ n’a pas encore publié l’intégralité de la fiche technique de l’appareil mais on sait qu’il sera équipé d’un écran doté d’une diagonale de 10,1 pouces avec une puce MediaTek composé de quatre coeurs 64-bit cadencés à 1,5 GHz.

Le processeur sera épaulé par 2 Go de mémoire vive et l’espace de stockage atteindra les 16 Go.

C’est peu, mais il sera toujours possible de l’étendre par le biais d’une carte SD. S’ajoutent à la liste un capteur de 8 millions de pixels, une batterie de 7 280 mAh, le WiFi 802.11 b/g/n et une puce Bluetooth.

La seule chose qui manque, finalement, c’est une housse-clavier mais BQ profitera peut-être du prochain MWC pour présenter des accessoires pensés pour la tablette.

Mots-clés bqcanonicalubuntu