Grâce aux hackers, Linux peut désormais tourner sur PS4 Pro et Slim

Trafiquer les firmwares des dernières consoles de jeu pour leur permettre de lancer des « homebrews » (software développés par des programmeurs amateurs) ou de faire tourner des systèmes d’exploitation tiers, est visiblement une activité appréciée des hackers. Après avoir réussi à lancer Linux sur la Nintendo Switch – comme Fred avait eu l’occasion d’en parler il y a peu – et après avoir installé l’OS libre sur la première version de la PlayStation 4, un autre groupe de programmeurs de l’extrême a indiqué ce weekend être parvenu à en faire de même sur les PS4 Pro et Slim.

C’est en tout cas ce que l’on apprend du compte Twitter du groupe en question, qui semble particulièrement satisfait de cette performance. Une performance, certes, mais une de celles qui risquent fort d’agacer Sony.

Après l’avoir fait sur la PlayStation 4 classique, des hackers viennent de trouver un moyen de faire tourner une PS4 Pro et / ou une PS4 Slim sous Linux…

Pour parvenir à faire tourner Linux avec succès sur les deux derniers modèles de PS4 en date, les hackers ont dû faire appel à la ruse et profiter des failles de certaines versions du firmware. L’idée était par ailleurs de développer un pilote à même de venir à bout d’une puce gérant la transmission audio / vidéo de la sortie HDMI.

Les PS4 Pro et Slim un peu plus coriaces que le modèle de base…

Cette fameuse puce signée Panasonic (MN864729), absente de la PlayStation 4 initiale, bloquait visiblement une part du processus d’installation. Et c’est uniquement après avoir réussi à l’amadouer que Linux a pu tourner en toute tranquillité sur les PS4 Pro et Slim.

Depuis samedi il est donc possible de télécharger, depuis l’inévitable Github, le code source qui permettra à la magie Linux d’opérer sur les deux dernières consoles du constructeur nippon.

Reste que l’utilité d’installer cet OS sur des machines de salon semble franchement limitée. Au-delà de la performance que représente le déploiement d’un tel système sur une console aussi sécurisée que la PS4, on ne peut qu’avoir des doutes quant à la pertinence d’utiliser Linux sur sa console préférée ; ou même de prendre le temps – et la peine – d’y installer Linux…