Grenfell Tower : un homme arrêté pour avoir publié des photos d’un cadavre sur Facebook

La Grenfell Tower a pris feu plus tôt dans la semaine, dans la nuit de mardi à mercredi. L’incendie s’est rapidement étendu à travers tout l’immeuble, causant la mort d’une douzaine de personnes. Pendant que les secours s’évertuaient à sauver la vie des résidents, un homme s’est amusé à publier les photos d’un cadavre sur Facebook. Il a été rapidement placé en détention par la police londonienne.

La Grenfell Tower était l’une des plus grosses tours résidentielles de Londres et de sa banlieue. Elle s’étendait en effet sur 24 étages et elle se composait d’une centaine d’appartements.

Arrestation

Un incendie s’est déclaré au deuxième étage de la tour peu de temps avant une heure du matin dans la nuit du mardi à mercredi.

Grenfell Tower : une véritable tragédie

Les flammes se sont rapidement répandues à travers l’appartement avant de se prolonger à l’ensemble du bâtiment. Elles n’ont eu besoin que de quelques heures pour s’étendre à l’ensemble du bâtiment, le transformant du même coup en une véritable torche.

Les secours sont rapidement intervenus sur place pour venir en aide aux habitants de l’immeuble. Bravant tous les dangers, des dizaines de pompiers ont ainsi pénétré dans la tour pour aider les locataires à se frayer un chemin vers l’extérieur, pendant que plusieurs de leurs collègues arrosaient le bâtiment à l’aide de canons à eau.

En tout, plus de quarante camions de pompiers ont ainsi été déployés dans le quartier, accompagnés par environ deux cents soldats du feu.

Les autorités avaient également mobilisé une vingtaine d’ambulances afin de pouvoir transporter les blessés vers les six hôpitaux londoniens. Ils ont été pris en charge par une centaine de médecins et d’urgentistes.

Pendant de longues heures, des centaines de personnes se sont donc battues pour tenter de sauver la vie des habitants de la tour. Malgré tout, l’incendie a fait de nombreuses victimes. Le dernier bilan fait ainsi état de douze morts et de soixante-quatorze blessés, dont vingt dans un état critique.

Un homme a partagé sur Facebook des photos de cadavre

Il s’agit cependant d’un bilan provisoire. Il risque par conséquent de s’alourdir dans les heures et jours à venir.

De nombreuses personnes ont fait le déplacement pour apporter leur aide aux survivants et aux familles. Toutefois, en parallèle, les autorités ont également eu affaire à l’indélicatesse et à la bêtise d’un homme de 43 ans. Plutôt que de prêter main forte aux secours, ce dernier a en effet préféré ouvrir le sac mortuaire d’une victime de l’incendie pour prendre plusieurs photos de son cadavre.

Loin d’en rester là, il s’est ensuite amusé à publier ces photos sur Facebook en demandant l’avis de ses amis et en demandant si quelqu’un reconnaissait ce corps laissé à proximité de son appartement.

Bien sûr, le message a suscité de nombreuses réactions indignées. Plusieurs internautes ont d’ailleurs signalé le message aux autorités et ces dernières ont alors procédé à l’arrestation de l’homme quelques heures plus tard.

Le quadragénaire fait face à plusieurs chefs d’inculpation. Il est notamment accusé de communications malveillantes et d’avoir entravé le travail d’un coroner. Le corps de la victime n’avait en effet pas encore été examiné par les secours.

Einstein avait donc raison. Il n’existe que deux choses infinies : l’univers et la bêtise humaine. Encore que, pour l’univers, ce n’est pas tout à fait sûr.

Mots-clés facebookweb