Grosse arnaque sur Instagram

Instagram est au coeur d’une nouvelle arnaque, une arnaque mêlant le deepfake et l’extorsion. Plus que jamais, il va falloir vous montrer prudent.

L’IA n’a pas que de bons côtés. Bien utilisée, elle peut nous simplifier la vie, mais si elle tombe entre de mauvaises mains, alors tout peut basculer. Et à bien y réfléchir, le deepfake illustre assez bien cet état de fait.

Une jeune fille portant des lunettes Instagram
Voilà comment Instagram va faciliter vos recherches

Si vous n’êtes pas familier de ce terme, alors sachez que le deepfake consiste à utiliser l’intelligence artificielle pour assembler deux images, et coller ainsi le visage d’une personne sur le corps d’une autre.

Le deepfake, qu’est-ce que c’est ?

Sans grande surprise, les premières applications de cette technologie ont frappé sous la ceinture et nous avons ainsi vu fleurir sur la toile pendant un temps des centaines de vidéos épicées mettant en scène des célébrités dans des postures… disons très explicites.

De nombreuses actrices en ont été victimes, et cela a notamment été le cas de Gal Gadot ou encore de Jennifer Lawrence.

Face à la situation, les plateformes sociales se sont mobilisées et elles ont toutes oeuvré pour faire disparaître ces contenus. Cela a notamment été le cas de Twitter ou encore de Reddit, qui en est même venu à supprimer de nombreux subreddits spécialisés.

A lire aussi : Covid-19 : attention aux arnaques aux faux tests PCR

Instagram en proie à une arnaque d’un nouveau genre

Malgré tout, il semblerait que le deepfake ait encore de beaux jours devant lui et il se retrouve ainsi mêlé à une nouvelle arnaque savamment orchestrée sur… Instagram.

L’arnaque en question semble se limiter pour le moment à l’Inde. La police a en effet identifié un gang qui utilise les photos postées par les utilisateurs d’Instagram pour créer des contenus très suggestifs par le biais d’une intelligence artificielle.

Une fois les deepfakes générés, ils sont envoyés aux personnes ciblées par le gang et ce dernier demande alors une rançon salée pour ne pas publier ces contenus. Une tentative d’extorsion comme on en voit beaucoup, en somme, à ceci près qu’elle ne repose sur rien de concret.

A lire aussi : WhatsApp : attention à l’arnaque du Green Pass et ses variantes

Une tentative d’extorsion finalement menée

Rohan Bhason, un homme de 33 ans, a été la victime de cette arnaque et il a raconté son histoire au micro du Indian Express.

Pour lui, tout a commencé le 2 juillet, lorsqu’une femme qu’il ne connaissait pas l’a demandé en ami sur Instagram. Il a accepté sa demande après avoir constaté qu’ils avaient plusieurs amis en commun. La femme en question l’a ensuite contacté en DM pour avoir son numéro WhatsApp. Il a refusé de le lui donner et cette dernière a alors commencé à le harceler d’appels vidéo.

Rohan a bien entendu commencé par l’ignorer, mais il a fini par céder et par décrocher une fois. Il s’est alors retrouvé face à une femme nue en train de s’adonner à des actes explicites. Il a immédiatement raccroché.

Un peu plus tard, la femme l’a contacté de nouveau pour tenter de lui extorquer de l’argent, tout en le menaçant de divulguer sa vidéo. Rohan a refusé et il a retiré la femme de ses contacts. C’est ensuite que la situation a pris une toute nouvelle tournure.

A lire aussi : Attention à cette nouvelle arnaque au colis

D’autres affaires similaires

Les proches de Rohan l’ont en effet prévu qu’une vidéo explicite le mettant en scène leur avait été envoyée. Après l’avoir récupérée, il a alors constaté que des personnes avaient superposé la photo de son visage sur le corps de quelqu’un d’autre pour donner l’impression qu’il s’entretenait avec la femme lors de l’appel.

Il a immédiatement déposé plainte. De leur côté, les autorités indiennes indiquent avec entendu de nombreuses histoires similaires au cours de ces dernières semaines.

Pour le moment, il semblerait que cette arnaque soit circonscrite à l’Inde. Rien ne dit cependant qu’elle ne sera pas étendue à l’Europe. Il est donc primordial de vous montrer prudent.

Mots-clés instagram