Grosse fuite pour Clubhouse ?

Clubhouse fait face à une crise majeure. Cyber News a en effet rapporté durant le week-end que les données personnelles de 1,3 million d’utilisateurs de l’application avaient été publiées sur un forum fréquenté par des hackers. Une information que dément le principal intéressé sur Twitter.

Lancé en avril 2020, Clubhouse s’est retrouvé sous les feux des projecteurs cette année, à la suite de plusieurs articles publiés dans les médias anglo-saxons.

Crédits Pixabay

Comme beaucoup de réseaux sociaux, le but de la plateforme consiste à mettre en relation des gens venant des quatre coins du monde.

Une fuite pour Clubhouse ?

Clubhouse a cependant pour particularité de ne pas miser sur le texte ou les médias traditionnels comme les photos ou les vidéos. L’outil mise en effet sur le son. Chaque utilisateur a en effet la possibilité d’animer un canal et de raconter son histoire, seul ou accompagné. Un peu comme un auditorium virtuel où chacun peut écouter ce que les autres ont à dire.

Très confidentiel à sa sortie, Clubhouse a fini par trouver son public. L’entreprise a même lancé récemment un programme de rémunération pour les créateurs.

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article. Durant le week-end, Cyber News a rapporté une fuite de données en provenance de l’application, une fuite de données se matérialisant par la publication des informations personnelles de 1,3 million de ses utilisateurs sur un forum réservé aux hackers.

Des données accessibles librement avec l’API

Des informations comme des noms, des identifiants ou encore le nom d’utilisateur du parrain de ces utilisateurs – Clubhouse fonctionne en effet uniquement sur invitation pour le moment.

Mais voilà, il semblerait que le principal intéressé ne soit pas tout à fait d’accord avec les conclusions de Cyber News. Commentant un tweet de Techmeme, Clubhouse a ainsi fait savoir qu’il n’avait fait face à aucune fuite et que toutes les données évoquées étaient publiques et accessibles librement par le biais de l’API de l’application.

Quant à savoir si ces explications sont réellement rassurantes, c’est un tout autre débat. On peut en effet se demander s’il est réellement prudent (et légal) de laisser autant d’informations d’ordre privé accessibles par le biais d’une simple API.

Mots-clés clubhouse