La grosse gaffe de l’Armée américaine sur Twitter

L’Armée américaine est actuellement au centre d’une grosse polémique. Elle s’est en effet attiré les foudres des internautes après un tweet publié par le XVIIIème corps aéroporté des États-Unis. Le 21 juin 2021, cette unité a fait une publication pour célébrer l’esprit de corps. Le problème de ce tweet n’était pas tant dans la description, mais plutôt dans l’image utilisée.

Pour illustrer son message, le XVIIIème corps aéroporté des États-Unis a emprunté une photo tirée de la célèbre série d’Amazon Prime Video, The Boys. Pour ceux qui n’auraient pas encore eu l’occasion de le regarder, ce programme met en scène des superhéros qui sont en fait des super-vilains. La photo utilisée par l’unité représente les Sept, qui sont les méchants de la série.

Un homme se tenant la tête dans les mains
Crédits Pixabay

À la place de leur tête, ils ont mis les écussons de plusieurs unités de l’Armée américaine. Et ça, les tweetos ne l’ont pas apprécié.

Qui a le meilleur écusson ?

Dans son tweet, le XVIIIème corps aéroporté explique qu’il veut lancer un concours d’écussons.

« Chaque jour cette semaine, nous allons vous montrer 4 écussons d’unités. Tous les soirs à 20h, nous vous laisserons voter pour celui qui vous paraît le plus cool. Les gagnants prendront part au vote final qui aura lieu samedi », lit-on.

Les tweetos n’ont vu aucun mal dans ce concours. Le problème résidait plutôt dans la photo des Sept utilisée pour présenter les écussons. Les fans de la série savent en effet que ces personnages sont des super-vilains qui n’hésitent pas à tuer et à agresser sexuellement des innocents. Et cerise sur le gâteau : ils sont racistes et drogués.

L’Armée américaine présente ses excuses

Sur Twitter, les utilisateurs ont été surpris de voir que l’Armée américaine associait son image à de tels personnages. Le XVIIIème corps aéroporté a rapidement pris conscience de son erreur. Il a supprimé son tweet et a contacté la journaliste Kelsey Atherton pour s’expliquer et présenter ses excuses.

« Nous vous présentons nos humbles excuses. Il y a eu une sorte de confusion avec cette image. Nous ne voulions vraiment vous offenser », peut-on lire.

L’unité n’a pas répondu à la demande de commentaires du site Vice.

Elle souhaite probablement se faire discrète pendant un temps après cette grosse gaffe. Vous l’aurez compris, le concours d’écussons est aussi tombé à l’eau.

La gaffe de l'armée américaine
Une capture écran du tweet publié par l’armée américaine

Mots-clés twitter