GTA 5 : mais au fait, combien de personnes faut-il tuer pour finir le jeu ?

Il est apparemment impossible d’avoir une approche pacifiste pour progresser dans GTA 5. Preuve en est, on doit tuer 726 personnes au moins pour terminer le jeu.

On peut avoir les meilleures intentions du monde en jouant à Grand Theft Auto V. Faire le maximum pour respecter la loi afin de ne pas commettre des crimes constitue une motivation louable. Cependant, le jeu développé et édité par Rockstar n’offre pas cette possibilité. Le joueur peut ne pas enfreindre les limites de vitesse et s’arrêter aux feux rouges. Ne pas tuer rend non seulement l’expérience ennuyeuse, mais cela empêche aussi de progresser. 

Crédits Rockstar Games

Il n’est ainsi pas possible de terminer l’histoire du jeu sans éliminer des PNJ. C’est en tout cas ce que révèle l’expérience menée par ce fan.

Un certain nombre de missions de GTA 5 obligent le joueur à tuer des gens. On sait désormais le nombre total de personnes qu’il faut éliminer pour compléter la trame principale. Ce fan en a comptabilisé 726.

Franklin Clinton, le plus meurtrier

Comme ses prédécesseurs, l’édition 2013 de Grand Theft Auto propose un monde ouvert où évolue le joueur.

Ce dernier se voit proposer trois personnages jouables pour ce faire. Le premier est l’ancien braqueur de banque Michael De Santa. Il y a aussi Franklin Clinton, un Afro-Américain d’une vingtaine d’années et membre d’un gang. On a finalement Trevor Philips, un quadragénaire devenu dealer de drogues après une carrière de pilote dans l’armée.

Michael possède l’arc narratif le moins meurtrier. Le fan à l’origine de l’expérience a tué à 172 reprises avec le personnage. Le score est très bas en comparaison avec ceux de Franklin et de Trevor. L’ancien pilote militaire doit tuer 258 personnes dans sa trame narrative. Franklin est de son côté le plus meurtrier avec 295 personnes assassinées au compteur.

Beaucoup de précautions, mais plus de 700 morts

Dans sa vidéo longue d’un peu moins de 14 minutes, notre fan montre toutes les fois où Michael, Trevor et Franklin doivent tuer pour faire progresser la trame narrative de GTA 5.

Afin de maintenir le nombre de morts aussi bas que possible, ce dernier a choisi une approche furtive pour chaque mission. Il a pris le soin de ne pas rouler sur des piétons. Il a également essayé, dans la mesure du possible, de rester sous le radar de la police.

Mots-clés gta 5rockstar