GTA 5 en mode photoréaliste grâce à une IA

GTA 5 était l’un des plus beaux jeux de l’ancienne génération. Avec lui, Rockstar a en effet repoussé la PlayStation 4 et la Xbox One dans leurs derniers retranchements. Et comme vous le savez sans doute, une nouvelle adaptation est prévue sur la PlayStation 5 et la Xbox Series X | S pour la seconde partie de l’année.

Une adaptation qui devrait pleinement tirer parti des possibilités offertes par la new gen et qui apportera aussi un peu de contenu en plus.

Crédits Rockstar Games

Ce n’est cependant pas de ce nouveau portage dont il est question ici, mais plutôt d’une expérience complètement folle menée par les ingénieurs du Intel Labs. Une expérience visant à modifier l’apparence de GTA 5 par le biais d’une intelligence artificielle, et ce dans le but avouer de générer les graphismes les plus photoréalistes possible.

GTA 5 en mode photoréaliste

Très concrètement, l’IA développée par Intel Labs avait pour objectif de se focaliser sur les paysages de GTA 5. Après avoir été entraînée sur des images de la vie de tous les jours, les ingénieurs chargés de sa conception lui ont demandé d’appliquer ses algorithmes au titre de Rockstar en s’appuyant sur ce qu’elle avait appris durant sa phase d’entrainement.

L’IA a donc modifié en profondeur les images du jeu pour les rendre plus réalistes, et ce en intervenant sur plusieurs points cruciaux. La couleur, bien entendu, mais aussi les réflexions, le contraste ou encore les textures.

Pour que l’expérience soit un succès, l’IA chargée de l’opération avait bien entendu besoin d’une grosse puissance de calcul. Ses concepteurs ont cependant choisi de s’appuyer sur un GPU grand public, un GPU que chacun peut acheter, à savoir une Nvidia RTX 3090. Si un décalage d’une demi-seconde vient un peu gâcher la fête, le résultat reste impressionnant.

Une technologie d’avenir ?

Grâce aux différents traitements appliqués par l’IA, GTA 5 devient en effet plus réaliste. Les couleurs sont moins saturées, les textures moins exagérées et on se rapproche donc du rendu de la vraie vie. Cela vaut notamment pour l’asphalte de la route qui est plus lisse, ou encore pour la peinture des voitures qui est un peu plus brillante.

Techniquement, les ingénieurs en charge du projet ont expliqué s’être appuyés sur la mémoire tampon du processeur graphique pour pouvoir charger les modifications calculées par l’IA. Ils pensent en revanche qu’à terme, leur technologie pourrait être directement intégrée à des moteurs de jeu. Ce qui faciliterait bien entendu le travail des designers.

Une techno bientôt intégrée aux moteurs de jeu ?

Un travail impressionnant et qui montre toutes les possibilités offertes par les technologies basées sur des IA.

A noter que pour entrainer leur IA, les ingénieurs se sont appuyés sur Cityscapes, une banque d’images regroupant des photos prises dans la rue, des photos principalement shootées en Allemagne. Ce qui explique pourquoi le rendu ne correspond pas tout à fait à celui de Los Angeles, la ville dont s’est inspirée Rockstar pour GTA 5.

Mots-clés gta 5rockstar