GTA 5 : un mod dans le collimateur de la police australienne

GTA 5 se trouve actuellement dans le collimateur de la police australienne, à cause d’un simple mod un peu trop réaliste. L’affaire fait la une de tous les médias depuis le début de la semaine.

GTA 5 est un titre extrêmement complet, c’est indéniable. La campagne solo est certes un peu courte, mais elle offre tout de même de nombreux rebondissements et l’histoire est suffisamment riche pour nous tenir en haleine. En parallèle, il faut également compter sur les nombreuses missions annexes et même sur un mode multijoueur extrêmement complet.

GTA 5 Police

GTA 5 se retrouve une nouvelle fois dans le collimateur de la police.

La version PC va encore plus loin, pour sa part. Les mods lui confèrent en effet une durée de vie presque illimitée.

GTA 5 et ses mods, une longue histoire d’amour

Grâce à eux, les gamers peuvent en effet enrichir le titre avec des armes, des véhicules ou même des tenues supplémentaires. Mieux, ils peuvent même concevoir des missions et les partager dans la foulée avec la communauté.

Il existe à l’heure actuelle des milliers de mods différents. Des mods distribués par le biais d’innombrables sites et plateformes dédiées.

La police de New South Wales en sait quelque chose.

En fouinant sur la toile, elle a effectivement fini par tomber sur une extension intitulée NSW Police, une extension regroupant en réalité plusieurs textures inspirées de… la police de New South Wales.

Grâce à elle, les joueurs peuvent ainsi personnaliser les costumes des policiers et leurs véhicules aux couleurs de la police de New South Wales. L’idée étant évidemment de rendre le titre un peu plus réaliste.

Un mod jugé trop réaliste par la police australienne

Mais voilà, ce réalisme pose problème aux autorités. Toy Grant, le directeur de la police locale, pense en effet que ce mod a pour effet de désensibiliser les gens. Il d’ailleurs la ferme intention de tout faire pour empêcher sa diffusion. Ce qui risque d’être assez compliqué. Cette fameuse extension n’a en effet rien d’illégal.

Ce n’est cependant pas le plus ironique. Comme le rappelle un internaute dans les commentaires suivant la publication d’une chaîne locale, ce fameux mod n’est pas tout jeune et il est ainsi disponible sur le marché depuis un peu plus de 18 mois.

Une chose est sûre en tout cas, le concepteur de ce mod peut se frotter les mains. Grâce à cette histoire, son outil se retrouve en effet en une de tous les médias australiens. Beau coup de pub, donc.