GTA peut durer aussi longtemps que James Bond selon Take-Two

Pour Strauss Zelnick, patron de Take-Two, la franchise GTA a le potentiel pour durer aussi longtemps qu’une autre grande saga, cinématographique ici : James Bond. Le PDG conditionne cependant la pérennité de sa série à une qualité restant à un niveau élevé.

À bien y regarder, quels sont les points communs entre GTA et James Bond ? Des franchises adorées d’un large public dont chaque épisode suscite une forte attente, avant de connaître des scores d’exploitation vraiment pas vilains. Sur ce point toutefois, GTA se positionnerait davantage au niveau de superproductions Marvel.

L'une des nombreuses images de GTA 5
Crédits Rockstar

Pourquoi ce parallèle entre GTA et James Bond ? Parce qu’il a récemment été dressé par Strauss Zelnick lui-même, PDG de Take-Two dont Rockstar Games est l’une des filiales.

Le PDG de Take-Two pense que GTA, mais aussi Red Dead, dureront longtemps

Alors que se tenait la Jefferies Virtual Global Interactive Entertainment Conference, Strauss Zelnick a été questionné sur la durée de vie de ses franchises. Est-elle limitée selon les cas ou est-il possible de faire perdurer indéfiniment ces séries ? Pour notre homme, la haute qualité du produit entraînera inévitablement son succès, et donc la longévité de la série à laquelle il appartient :

“Si c’est vraiment super génial, alors ça continuera. Je ne sais pas si vous l’avez vu, je viens de voir le nouveau film Bond, c’était génial. Et on aimerait que chaque franchise soit James Bond.”

Strauss Zelnick a mentionné GTA comme possible miroir vidéoludique à James Bond, mais pas seulement :

“Il y a très peu de franchises de divertissement de toute sorte qui entrent dans cette catégorie, mais elles existent. Et je pense que GTA est l’une d’entre elles, je pense que Red Dead est l’une d’entre elles, NBA aussi évidemment parce que le jeu [de basket-ball] continuera d’exister.”

On notera tout de même que chaque nouveau film James Bond ne semble pas témoigner d’un souci du détail semblable à celui observé pour les récents GTA. Et qu’au contraire d’un certain numéro V, Spectre n’a pas connu de sorties additionnelles dans les salles pour faire patienter jusqu’à Mourir peut attendre.

Source : Jefferies (accès restreint) via VGC

Mots-clés gtajames bond