GW Orionis, le système stellaire impossible

Il n’y a pas que dans les livres et les films de science-fiction qu’on peut trouver d’étranges planètes et systèmes planétaires. Récemment, une équipe internationale de chercheurs a découvert un système stellaire qui présente l’étonnante particularité de compter trois « soleils » et non un seul !

Baptisé GW Orionis, le système se trouve dans la constellation d’Orion, à quelque 1 300 années-lumière de la Terre. Dans une étude publiée le 4 septembre dernier dans la revue Science, les chercheurs ont indiqué avoir découvert l’étrange système planétaire grâce à Alma, le grand réseau d’antennes millimétriques de l’Atacama au Chili, mais aussi grâce au spectro-polarimètre SPHERE du VLT, le Very Large Telescope de l’Observatoire européen austral (ESO).

Crédits Pixabay

Les chercheurs ont dévoilé des images de GW Orionis, permettant ainsi de découvrir à quel point ce fameux système stellaire à trois étoiles centrales est si différent du nôtre !

Un drôle de ménage à trois

Dans l’étude publiée dans la revue Science, les trois étoiles centrales de GW Orionis ont été surnommées A, B et C. L’article explique que les étoiles A et B font respectivement 2,5 et 1,4 fois la masse du soleil et tournent l’une autour de l’autre en seulement 242 jours, tandis que l’étoile C, qui est beaucoup plus éloignée, tourne autour des deux autres pendant 11 bonnes années.

Mais en plus de posséder trois soleils, GW Orionis présente également la particularité d’avoir une forme très bizarre par rapport à notre bon vieux système solaire… Dans les images dévoilées par les chercheurs, on peut en effet voir que le disque de gaz qui entoure GW Orionis ne possède pas l’habituelle forme de galette plate qui caractérise généralement les systèmes planétaires.

La faute au trio bien évidemment, car comme l’expliquent les chercheurs, les attractions gravitationnelles conflictuelles entre les trois étoiles centrales de GW Orionis entraînent un déchirement en plein centre du disque qui est alors complètement déformé. A cela s’ajoute un anneau de matière qui est totalement désaxé par rapport au disque.

À lire aussi : HR 5183B, l’exoplanète à l’orbite impossible

Comme dans un film/livre SF

En plus d’être fascinante, cette découverte nous permet également d’assister peut-être à la naissance d’un tout nouveau système stellaire, car le fameux disque de gaz et de poussière qui entoure les trois soleils est ce qu’on appelle un « protoplanétaire », ou la matrice des planètes !

Il s’agit en tout cas d’une grande première, car jusqu’à présent, les astrophysiciens n’avaient encore jamais découvert un système planétaire qui compte trois étoiles centrales ! La seule fois où on a vu ce genre de chose c’est dans les livres ou les films de science-fiction… On peut notamment citer la planète-désert Tatooine dans Star Wars qui tourne autour de deux soleils !

À lire aussi : Que diriez-vous de nommer une étoile et sa planète ?

Mots-clés astronomie