Hachette se met à la vente de livres sur Twitter

Twitter est à la recherche d’une nouvelle sorte de monétisation et pourrait avoir trouvé le bon filon avec le bouton “Acheter” dont on entend parler depuis plusieurs mois maintenant. Mais ce bouton n’est pas qu’une bonne nouvelle pour Twitter puisqu’il permettra également aux vendeurs de trouver un nouveau marché, de retrouver les consommateurs dans un tout autre endroit, plus proches d’eux.

Pour illustrer le gros avantage de cette nouvelle méthode, quoi de mieux qu’un éditeur de livres qui s’est récemment retrouvé face à quelques soucis avec Amazon ? Vous l’aurez compris, nous parlons ici de Hachette, la maison d’édition française qui a décidé d’expérimenter de nouvelles choses pour ne pas disparaître, et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Hachette vend sur Twitter

Tout commence donc avec The Art of Asking, un livre écrit par Amanda Palmer qui a pour l’occasion montré toute la force de cet outil : aller chercher les fans directement là où ils sont.

En effet, on peut affirmer sans trop prendre de risques que ceux qui suivent l’écrivaine sur Twitter l’apprécient un minimum et sont donc intéressés par ce qu’elle produit. Alors pour les vrais fans, Amanda Palmer a intégré son tout premier bouton “Acheter” en offrant des manuscrits aux 100 premiers utilisateurs.

Il faut croire que la chose a du succès puisque l’item est actuellement marqué comme étant en rupture de stock, sur l’application mobile de Twitter : rappelons que les boutons “Acheter” ne s’affichent pas sur la version web du service.

Le point fort de cette méthode de vente pour les auteurs connus et reconnus est aussi son point faible si l’on regarde du côté des auteurs qui débutent ou qui n’ont pas encore connu leur moment de gloire : sans base de fans un minimum importante, un tel bouton ne sert pas à grand-chose puisqu’il ne sera pas partagé et utilisé. Quoiqu’il en soit, nous verrons bien sur le long terme ce que ça donne.

Via

Mots-clés hachettetwitter