Si vous fréquentiez ce site porno, alors vos données sont peut-être dans la nature

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs du site porno MyFreeCams. Un article relayé par le site Tech Radar nous apprend que la plateforme a récemment été la cible d’un vol de données. L’attaque visant les serveurs du site pour adulte a eu lieu en décembre 2020. Pour arriver à leurs fins, les hackers ont eu recours à une injection SQL.

La base de données de MyFreeCams contenait pourtant les données de 2 millions de membres Premium du site. Les pirates ont ainsi eu accès à leur nom d’utilisateurs, leur adresse e-mail, leur mot de passe et la somme de leurs Tokens sur MyFreeCams.

Le ventre d'une femme dans la pénombre
Crédits Pixabay

Le pire dans cette affaire c’est que ces données se trouvent actuellement en vente sur un forum de hacker.

Un hacker qui veut s’en mettre plein les poches

D’après le site Tech Radar, un hacker a proposé de vendre ces données pour l’équivalent de 1 500 $ en bitcoins sur le forum. Selon les dires de ce dernier, la vente des données d’un seul utilisateur peut même rapporter jusqu’à 10 000 $ sur le marché noir. Il faut juste que ces données viennent d’un compte Premium qui dispose d’une somme conséquente en Tokens.

Après que MyFreeCams ait été notifié de ce vol de données, il en a immédiatement informé ses utilisateurs. Le site a entrepris de réinitialiser leur mot de passe. Mais le mal est déjà fait. D’après le site CyberNews, il existe une forte demande sur les forums de hacker pour obtenir les données des utilisateurs de site comme MyFreeCams.

A lire aussi : 6 mois de prison pour revenge porn au Canada

Des données qui s’arrachent

La vente de ces données a permis à leur revendeur de bien se remplir les poches. L’auteur de la publication sur le forum de hacker aurait en effet un portefeuille qui affiche une somme avoisinant les 21 600 $ en bitcoin. Selon le site Tech Radar, cela signifie qu’il a déjà vendu au moins 14 lots de données appartenant à 100 000 membres de MyFreeCams.

L’expert en sécurité Mantas Sasnauskas a fait le point sur les impacts de ce vol de données sur les victimes.

A lire aussi : Twitter attaqué pour revenge porn

« La plupart des utilisateurs des sites comme MyFreeCams veulent rester anonymes, mais maintenant leur adresse e-mail peut servir à les exposer sur la toile. Ce n’est pas difficile d’imaginer tout ce que cela implique si ces informations sont utilisées à des fins malveillantes. »

D’après lui, les utilisateurs s’exposent à du chantage et de l’extorsion.