Halo Infinite : Le développement se poursuit mais Phil Spencer reconnaît une certaine pression

Halo Infinite a été repoussé tandis que les mauvaises nouvelles s’enchaînent. La faute a une réception froide du jeu, critiqué pour ses graphismes jugés vieillots et indignes de sa console, la Xbox Series X/Series S. Alors que Halo Infinite donne peu de nouvelles, Phil Spencer, dirigeant de Xbox, est revenu sur son développement au micro de Gamespot. L’homme reconnaît que dévoiler le jeu lors de la conférence de juillet puis le repousser était un échec. Phil Spencer avoue avoir souhaité « que Halo soit au lancement de la console », mais précise que « c’était plus une envie personnelle que commerciale ».

Phil Spencer explique que 343 Industries fait du bon boulot sur Halo Infinite, et avait déjà performé avec la collection Master Chief sur PC (qui arrivera également sur Xbox Series X/Series).

Crédit : Xbox Game Studios

Le patron de Xbox reconnaît tout de même que développer Halo Infinite amène une grosse pression

L’intérêt pour Halo Infinite met la pression aux développeurs

Phil Spencer raconte dans cette interview que Halo Infinite suscite un grand intérêt chez les joueurs que cela « amène une grosse pression sur l’équipe, et beaucoup de peine quand le jeu ne sort pas à la date prévue ».

Toujours dans le rôle du good guy, le dirigeant de Xbox se félicite qu’autant de franchises populaires existent aujourd’hui, du moins beaucoup plus qu’à l’époque de Halo 1 et 3. Pour l’homme, il faut absolument trancher avec les personnages vidéoludique assimilés à une console précise. Phil Spencer souhaite que le joueur « soit le personnage emblématique de notre console ». De quoi brosser les joueurs dans le sens du poil…

Quant au fait que beaucoup d’employés quittent 343 Industries et le développement de Halo Infinite, Phil Spencer… a encore une fois la réponse. L’homme explique qu’en tant que studio, les roulements sont réguliers et normaux. Pour Phil Spencer, inutile de s’inquiéter pour le sort du titre. Le dirigeant de Xbox pense même que les roulements sont « quelque chose de bien, car nous voulons avoir dans nos équipes des personnes réellement motivées par les choses qu’elles développe ».

Phil Spencer parle donc d’un développement dans de bonnes conditions, avec des équipes motivées pour Halo Infinite. Il faudra le croire sur parole !