Handle, le dernier robot né des laboratoires de Boston Dynamics

Boston Dynamics n’a peut-être plus la côte chez Alphabet, la maison-mère de Google, mais cela n’empêche pas ses ingénieurs de continuer à travailler sur leurs robots. Ils ont d’ailleurs profité d’une conférence de presse spéciale pour dévoiler un nouveau robot assez dingue : Handle. Et attention, car ce dernier est assez différent des autres modèles de l’entreprise.

Handle a été présenté durant un comité restreint. L’information n’était pas censée fuiter, mais une personne présente sur place a tourné une vidéo durant la présentation du robot et il l’a partagée ensuite sur le web.

Handle Boston Dynamics

Handle en pleine action.

La séquence est assez longue et elle dure ainsi près de cinq minutes.

Handle, un robot assez différent de ses semblables

Elle se focalise sur le passage où Boston Dynamics présente ses dernières innovations. Handle en fait bien évidemment partie et il a visiblement surpris pas mal de monde, à en croire les exclamations à peine étouffées par la foule présente sur place.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant. Contrairement aux autres robots développés par l’entreprise – pardon, la filiale – Handle est en effet monté sur roues et il n’utilise donc pas le système de pattes sur vérins habituels.

Conséquence directe, le robot se déplace beaucoup plus vite. Il se déplace même tellement vite qu’il n’aurait aucun mal à battre Atlas ou Big Dog à la course. Autre point important, ce système a aussi un autre avantage notable. Il coûte nettement moins cher à produire.

Un robot monté sur roues

Mais ce n’est pas le plus fou. Handle est aussi capable de tourner, de virevolter et même de sauter grâce à un ingénieur système de suspension. Extrêmement agile, il est du coup bien plus impressionnant que ses petits camarades. Pour ne rien gâcher, le robot est aussi capable de porter des charges et il peut ainsi aider à transporter de l’équipement sur le terrain.

Tout n’est cependant pas parfait. Handle est rapide, c’est vrai, mais il n’est pas tout terrain et il serait donc incapable de se déplacer sur un sentier escarpé ou même en forêt. Maintenant, ses caractéristiques feraient de lui un excellent coursier.

Il faut tout de même signaler que Boston Dynamics n’a pas encore franchi le pas de la commercialisation. En outre, si l’on en croit ce qui se murmure dans les milieux habituels, Alphabet chercherait à revendre l’entreprise depuis environ deux ans.

https://www.youtube.com/watch?v=YnDZMg-DQbQ