Hans Asperger aurait activement coopéré avec les nazis

Le syndrome d’Asperger est un trouble du développement permanent associé à l’autisme qui affecte la perception et l’interaction sociale.

Une nouvelle étude apporte plus de lumière sur les révélations selon lesquelles Hans Asperger, le pédiatre autrichien dont le nom a été donné à cette forme d’autisme, avait collaboré avec les nazis et activement contribué au meurtre d’enfants handicapés.

Airbnb nazi

Une collaboration macabre avec le régime Nazi

Publié mercredi dans le journal Molecular Autism par l’historien de la médecine Herwig Czech, le rapport s’appuie sur huit années de recherches qui comprenaient l’examen de documents antérieurs datant de l’époque nazie.

L’étude conclut que, bien que le Dr. Asperger ne fût pas membre du parti nazi, il avait participé au programme d’euthanasie infantile du Troisième Reich, qui visait à établir une société « pure » en éliminant les personnes considérées comme un « fardeau ». Le Dr. Asperger a envoyé des enfants handicapés à la fameuse clinique Am Spiegelgrund de Vienne, où des centaines de personnes étaient droguées ou gazéifiées à mort entre 1940 et 1945.

“L’image qui se dégage est celle d’un homme qui a réussi à poursuivre sa carrière sous le régime nazi, malgré sa distance politique et idéologique apparente”, a écrit M. Czech de l’Université de Vienne dans l’étude.

Un homme illustre au passé entaché

Czech a retracé l’implication du Dr Asperger dans la sélection des victimes du programme d’euthanasie infantile des nazis à partir de son rôle en 1942 dans une commission qui a dépisté les jeunes ayant un handicap mental. La commission a sélectionné 35 enfants et les a catégorisés comme étant « inéducables », ce qui a entraîné leur meurtre à Am Spiegelgrund.

Les éditeurs de Molecular Autism ont déclaré qu’ils croyaient que le Dr Asperger était coupable des accusations portées contre lui. Selon eux, l’étude mérite d’être publiée afin d’exposer la vérité sur la façon dont un médecin qui était considéré comme ayant uniquement apporté de précieuses contributions dans le domaine de la pédiatrie et de la pédopsychiatrie était coupable d’avoir activement aidé les nazis à assassiner des enfants.

Dr Asperger, qui est décédé en 1980, a été un pionnier de la recherche sur l’autisme et est surtout connu pour avoir façonné la compréhension du trouble du développement connu sous le nom de syndrome d’Asperger. En 1944, il avait lui-même utilisé le terme « psychopathie autistique » pour décrire le handicap. Le nom de syndrome d’Asperger a été plus tard introduit par la psychiatre britannique Lorna Wing en 1981.

Mots-clés histoire