Harcelée en ligne, une femme a fini par se suicider

Leanne Morrison avait vingt-trois ans et elle était la mère d’un petit garçon de quatre ans. Harcelée depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux, elle a fini par se donner la mort.

Originaire de Stirling en Ecosse, Leanne était très populaire et elle avait beaucoup d’amis dans la vie de tous les jours et sur les réseaux sociaux. Pourtant, la semaine dernière, elle a choisi de mettre fin à ses jours, laissant ainsi un petit garçon de quatre ans derrière elle.

Dépression Réseaux Sociaux

Les circonstances de sa mort sont encore assez floues. Si l’on en croit le rapport préliminaire de police, alors Leanne se serait donné la mort après une soirée passée entre amis dans sa maison de Cambusbarron.

Elle avait vingt-trois ans et toute la vie devant elle

Isabel Morrison, sa grand-mère, a eu l’occasion de passer un moment avec elle avant sa mort et elle n’a repéré aucun signe annonciateur.

Leanne avait en effet l’air d’aller bien et elle semblait heureuse à l’idée de fêter son vingt-troisième anniversaire. Toutefois, durant les quelques heures passées en sa compagnie, elle a également laissé entendre qu’elle avait pris un rendez-vous avec un médecin pour parler de ses problèmes.

Suite à la disparition de sa petite fille, Isabel a cherché à comprendre son geste et elle a alors appris par le biais de ses amis que Leanne avait été pris pour cible par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux, des internautes qui colportaient de fausses rumeurs à son sujet sur Facebook afin d’entacher sa réputation. L’un d’entre eux a même été jusqu’à créer un faux profil à son nom sur Tinder pour lui nuire.

D’après l’enquête préliminaire, cette campagne de harcèlement et d’intimidation durait depuis plusieurs mois et la disparition tragique de Leanne n’a pas calmé ses détracteurs puisqu’ils ont continué à publier des messages extrêmement insultants après sa mort.

Le harcèlement est devenu chose courante sur les réseaux sociaux

Bien décidée à faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame, la famille de la victime a contacté la police et les enquêteurs ont ouvert une enquête afin d’identifier les personnes à l’origine de cette campagne de harcèlement nauséabonde.

De son côté, la cousine de Leanne a lancé une campagne sur GoFundMe afin de lever des fonds pour l’enterrement de la jeune femme.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel drame se produit. En réalité, le harcèlement est devenu chose courante sur les réseaux sociaux et c’est en partie ce qui a poussé Instagram ou même Twitter à mettre en place des outils spécialement dédiés à la chose.

Toutefois et comme souvent, le fond du problème se trouve entre l’écran et le dossier de la chaise. Certains internautes pensent en effet pouvoir tout se permettre sous prétexte qu’ils se cachent derrière leur clavier.

Fort heureusement, il existe également des dispositifs légaux et il est tout à fait possible de porter plainte contre ces harceleurs. Pour en savoir plus sur les moyens mis à notre disposition, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Mots-clés facebookweb