HarmonyOS 2.0 se montre en vidéo

Curieux de voir à quoi ressemble HarmonyOS 2.0, la nouvelle version de la plateforme de Huawei ? C’est votre jour de chance ! Une vidéo vient en effet d’apparaître sur YouTube, une vidéo capturée sur un Mate X2.

Huawei était bien parti pour voler la vedette à Samsung et détrôner le numéro 1 mondial, mais tout a basculé lorsque Donald Trump s’est lancé dans une guerre ouverte contre le constructeur. Depuis, Huawei n’a en effet plus le droit de faire commerce avec les entreprises américaines, et il ne peut plus non plus proposer ses smartphones avec les applications et services de Google.

Une décision qui a eu un impact considérable sur l’activité de l’entreprise, mais qui l’a surtout pensé à se réinventer.

HarmonyOS 2.0 se dévoile un peu plus

Suite à ce sérieux revers, Huawei a en effet commencé à travailler sur ses propres solutions. Après avoir rénové en profondeur sa boutique d’applications, elle a ainsi développé plusieurs outils pour remplacer ceux de son homologue américain. Comme Petal Search ou encore Petal Maps.

Mais au-delà de ces outils, Huawei a aussi beaucoup investi dans sa propre plateforme : HarmonyOS. Plateforme qui, à terme, devrait remplacer Android sur les smartphones et tablettes tactiles de la marque.

Et justement, après une première mouture, Huawei a dévoilé récemment la bêta de HarmonyOS 2.0, une nouvelle version plus aboutie et que vous allez pouvoir découvrir dès à présent au travers d’une vidéo partagée sur YouTube et un certain nombre de plateformes sociales.

La vidéo en question dure un peu plus de deux minutes et elle a été mise en ligne par une chaîne baptisée Creator Studio. Elle présente la plateforme, mais aussi certains des outils intégrés comme l’application en charge de la capture de photos et de vidéos.

Une interface proche de celle d’Android

Sans surprise, l’interface rappelle inévitablement ce que propose Android avec une répartition des icônes sur plusieurs écrans d’accueil et un système de navigation par geste. Le tout avec une belle fluidité au passage, ce qui ne gâche rien.

Les éléments composants l’interface sont graphiquement travaillées, avec de belles rondeurs. Un centre de contrôle est également présent, pour mettre la main plus rapidement sur les principaux réglages du téléphone.

Si le choix de proposer une interface proche de celle d’Android peut surprendre, elle est finalement assez logique. Huawei préfère en effet jouer la sécurité en proposant aux utilisateurs une plateforme à laquelle ils auront moins de difficultés à s’adapter. Quant à savoir si cela suffira pour relancer les ventes de l’entreprise, c’est un autre débat.

Mots-clés harmonyoshuawei