Hatsune Miku Project DIVA Mega Mix : SEGA annonce une mise à jour qui ne montrera plus les culottes

Après qu’un joueur ait signalé des dessous apparents dans Hatsune Miku: Project DIVA Mega Mix, SEGA a annoncé qu’une mise à jour prochaine corrigera le problème. Problème qui, au vu d’un certain nombre de réactions, n’en était visiblement pas un pour tout le monde.

Le 13 février dernier est paru, sur les Switch japonaises, Hatsune Miku: Project DIVA Mega Mix. Sur la base d’un article de blog nippon, NintendoSoup rapporte que depuis, un joueur a signalé que les dessous de plusieurs protagonistes féminins étaient visibles.

crédit YouTube

Et ne vous en faites pas, SEGA a bien reçu le message. Il a même remercié le joueur ayant fait ce signalement et indiqué qu’une prochaine mise à jour allait remédier à ce problème.

Des joueurs japonais pas emballés de mettre à jour Hatsune Miku Switch

Voici ce que le service client de SEGA a répondu au joueur l’ayant sollicité :

“Merci de soutenir SEGA Games.

Merci de nous avoir envoyé votre demande de renseignements sur Hatsune Miku: Projet DIVA Mega Mix.

Notre société a pu confirmer le problème que vous nous avez signalé à propos du jeu.

Nous préparons actuellement un patch de la version 1.03 qui corrigera le problème en question. Une fois que nous aurons confirmé que tout fonctionne comme prévu, nous publierons le correctif. Les images disparaîtront après l’installation du nouveau correctif.

Nous annoncerons la date de sortie du correctif sur notre site web officiel et sur d’autres canaux. Veuillez patienter jusqu’à cette date”.

Il va sans dire que cette annonce n’a pas fait que des heureux chez les joueurs japonais. On a même pu lire l’un d’entre eux annoncer qu’il ne mettra pas à jour sa version. Si le jeu est disponible en cartouche au Japon, et qu’il est donc a priori possible d’en profiter sans altération (à moins de mises à jours forcées), la version occidentale devrait intégrer de base ce patch, et ce quel que soit le format.

Vous ne devriez pas non plus être surpris d’apprendre que le joueur ayant signalé ces culottes visibles s’est ensuite vu harcelé par d’autres personnes, ainsi dérangées que sa démarche ait conduit à une censure.