HaveIBeenPwned fait désormais équipe avec le FBI

Les piratages informatiques sont de plus en plus courants de nos jours, ce qui met grandement la sécurité des internautes en péril. Notons que pour s’en prendre à leurs victimes, les personnes malveillantes utilisent souvent leurs propres mots de passe. Et pour lutter contre ces incidents, le site HIBP (HaveIBeenPwned.com) est une référence.

Pour justement améliorer ses services, HIBP a pris l’initiative de travailler avec le FBI. Le fondateur de la firme, Troy Hunt, a récemment annoncé la nouvelle par le biais d’un article de blog. Grâce à ce partenariat, la sécurité des internautes ne pourra qu’être remarquablement renforcée, annonce-t-on.

Crédits Pixabay

Mais ce n’est pas tout. HIBP a également apporté une modification à l’accès à un service qu’il propose. Et oui, maintenant, l’usage de la fonctionnalité Pwned Passwords est passé en open source. Comme l’a souligné Hunt, cela va certainement ravir d’innombrables utilisateurs.

Avec l’aide du FBI, HIBP veut accroître son efficacité

Pour ceux qui l’ignorent, la plateforme HIBP permet aux internautes de savoir si des pirates ont réussi à briser les mots de passe qu’ils utilisent pour se connecter à divers sites. Grâce à ses archives, HIBP permet ainsi aux utilisateurs de faire des vérifications.

Et c’est là que le FBI va entrer en jeu. En effet, comme cette agence fédérale enquête souvent sur des affaires de piratage, les données qu’elle a accumulées et qui seront récoltées à l’avenir viendront enrichir les archives d’HIBP. Bien évidemment, le FBI ne fournira pas les mots de passe compromis à HIBP en texte brut.

Selon les déclarations de Troy Hunt, ce serait d’ailleurs le FBI qui aurait proposé cette collaboration. À noter que ce partenariat ne sera pas uniquement bénéfique à HIBP. En effet, le FBI aura également accès aux données d’HIBP. Ce qui va aussi aider l’agence à mener à bien ses futures enquêtes.

Le service Pwned Passwords d’HIBP est à présent en open source

Comme l’a indiqué Hunt, le service Pwned Passwords d’HIBP est maintenant en open source, ce qui va grandement faciliter son accès. Et grâce à cette mise à jour, les utilisateurs d’HIBP pourront être « indépendants », s’ils le désirent.

Cette modification s’est faite grâce à la contribution de .NET Foundation, une organisation créée par Microsoft, destinée au développement de programmes open source. Une bonne nouvelle pour les développeurs qui souhaitent œuvrer pour le bien et la sécurité de tous sur la toile.

Mots-clés cybersécurité