Hawaï : une machine-outil pour collecter le plastique à la plage

Le monde souffre actuellement de la pollution. Plus d’un million de bouteilles de plastique sont achetées chaque minute dans le monde. Une grande partie de ces bouteilles sont ensuite jetées dans l’océan, plus précisément huit millions de tonnes chaque année. Ce plastique se brise ensuite en petites particules pour être ingéré par les petits animaux sur la plage. Des futurs ingénieurs vont concevoir une « machine-outil » pour collecter le plastique.

Cette « machine-outil » automatisée servira à collecter les petits déchets en plastique sur la plage Kamilo, à Hawaï, afin de rétablir son écosystème. Elle sera non seulement utile à Hawaï, mais également dans tous les pays du monde si elle se révèle efficace.

Hawaï

Ce genre de projet devrait inspirer beaucoup plus de personnes dans le monde.

Une équipe jeune et déterminée

Alexandre Savard, un étudiant en génie mécanique à l’université de Sherbrooke a soutenu qu’il a été inspiré par le documentaire « Garbage Island : An Ocean Full of Plastic » pour ce projet.

C’est ce documentaire qui l’a donc incité à créer une machine pour nettoyer et recycler le plastique sur la plage.

Il existe déjà des machines développées par Dronyx ou H. Barber and Sons servant à récupérer divers objets et matériaux sur la plage, mais elles n’ingèrent pas le plastique. Le projet des futurs ingénieurs, baptisé « Hoola One » consiste en la fabrication d’une machine capable d’ingérer les microdéchets en plastique sur la plage.

Comment ça marche ?

François Pontbriand, un étudiant en génie mécanique de la Faculté de génie de l’UdeS a expliqué comment le plastique sera séparé des autres matières sur la plage. Il a soutenu que « Le concept actuel que nous avons développé se rapproche d’une miniusine mobile de séparation de matières. »

Elle fonctionnera avec un système de collecte du sable et d’un tamis tambour pour séparer les bouts de bois et les roches du sable. Ce concept n’a pas encore été officialisé, mais l’appareil sera en plus doté d’un système de filtration par densité. Le futur ingénieur ajoute que l’équipe étudie encore le meilleur concept pour obtenir le meilleur résultat possible.

C’est un grand pas en avant quand les jeunes se mettent à se soucier de l’environnement.

Mots-clés écologie