HBO Max va adapter une BD de Neil Gaiman en série

HBO Max vient de dévoiler un nouveau projet. Et plus précisément une nouvelle série adaptée d’un comics de Neil Gaiman.

Neil Gaiman est né dans les années 60 à Portchester, en Angleterre, dans une famille tournée vers la scientologie. Fasciné par les comics, il a commencé dans les années 80 une carrière de journaliste avant de l’abandonner trois ans plus tard pour écrire son premier livre.

Du maïs près à devenir du popcorn
Image par Ben Albert de Pixabay

Il n’a jamais arrêté depuis. Bien au contraire. Suite à sa rencontre avec Alan Moore, il a commencé à travailler pour DC Comics et il a collaboré sur de nombreux projets.

Bientôt une nouvelle série inspirée de l’oeuvre de Neil Gaiman

Parmi ses oeuvres les plus connues, on peut notamment citer Sandman, Orchidée Noire, Violent Cases, Les Eternels ou encore American Gods et Coraline, sans oublier Stardust.

Plusieurs de ses oeuvres ont été adaptées au cinéma ou en série et cela va notamment être le cas de Dead Boy Detectives. HBO Max a en effet l’intention de porter la bande dessinée en série et il a ainsi commandé un pilote qui pourrait déboucher sur une saison complète.

Créé en collaboration avec Matt Wagner et Malcolm Jones 3, Dead Boy Detectives se focalise sur l’histoire de deux enfants. Ou plutôt de leur fantôme, puisqu’ils sont tous les deux décédés : Charles Rowland et Edwin Paine. Au lieu de quitter la Terre et d’entrer dans l’au-delà, ces derniers vont se mettre en tête de rester dans notre monde et de devenir détectives sur des affaires surnaturelles.

A lire aussi : Le compte GoodReads de Neil Gaiman aurait été piraté

Un pilote commandé, et ensuite ?

Résolument macabre, la bande dessinée a rencontré un vif succès en son temps et les deux détectives ont été amenés à se connecter à plusieurs reprises à l’univers de Vertigo, croisant ainsi la route de plusieurs personnages clés de la série. Ils devraient d’ailleurs apparaître dans la troisième saison de la série télévisée Doom Patron, une saison qui devrait du même coup introduire les personnages et préparer le terrain pour le pilote commandé par HBO Max.

Il reste maintenant à savoir si l’univers de Gaiman séduira. Les deux précédentes adaptations de ses oeuvres, soit American Gods et Good Omens, n’ont pas en effet pas rencontré le succès escompté en dépit de leurs nombreux atouts.

Fort heureusement, tous les personnages de l’auteur n’ont pas loupé la marche. Lucifer, par exemple, est lui aussi tiré d’un personnage de l’auteur, un personnage imaginé à la fin des années 80.

Mots-clés hbo max