HBO sort une série documentaire sur la secte NXIVM

NXIVM, que l’on prononce Nexium, est une secte qui a été mise sur le devant de la scène en 2018 à cause de l’implication de la célèbre actrice Allison Mack. Cette dernière est considérée comme le bras droit du gourou nommé Keith Raniere, ce qui a mené à son arrestation très médiatisée. Plaidant coupable, elle connaîtra le sort que lui réserve la justice en septembre 2020.

HBO a concocté une série documentaire sur cette histoire mêlant trafic sexuel, racket et manipulation. Des témoignages venant d’anciens membres et de victimes permettent au public d’avoir une idée de ce qui se passait à l’intérieur de NXIVM. C’est une immersion inédite qui révèle les secrets sur le mode de recrutement et des rituels très cruels.

Crédits Pixabay

The Vow, le titre donné à la série, met en exergue l’emprise psychologique exercée sur les membres de la communauté qui ont été menacés de plusieurs manières différentes.

Le développement personnel comme mode de recrutement

NXIVM voit le jour en 1998 à New York, pour ensuite s’étendre jusqu’au Canada et au Mexique. Officiellement, elle organisait des séminaires pour permettre aux adeptes d’évoluer personnellement et professionnellement. Il fallait payer un prix très élevé pour assister à des ateliers qui pouvaient durer jusqu’à 15 heures par jour. Certains participants se sont endettés à hauteur de plusieurs millions de dollars, tandis que les « formateurs » touchaient jusqu’à 25 000 dollars en une journée.

Ceux qui grimpaient les échelons gagnaient des avantages, comme c’est le cas avec les MLM (Multi Level Marketing) classiques. Les femmes les plus ferventes étaient sélectionnées pour faire partie d’une société secrète nommée DOS. D’après les témoignages, on leur faisait croire qu’elles entraient dans une organisation qui leur permettrait de promouvoir la valeur des femmes dans le monde.

Des pratiques cruelles et du chantage révélé par la presse

Pour faire partie du sommet de la pyramide, les adhérents devaient recruter des adeptes qui devenaient leurs disciples. Allison Mack était un atout considérable pour la secte à cause de son influence. Elle aurait même tenté d’enrôler des personnalités comme l’actrice Emma Watson, entre autres.

Pour faire taire ceux et celles qui auraient voulu parler, l’organisation détenait des informations compromettantes sur les adeptes. Les plus motivés devaient être marqués au fer rouge par les initiales de Raniere ou de son second, comme signe d’appartenance à l’organisation. La série documentaire réalisée par HBO détaille l’expérience vécue de plusieurs membres qui ont décidé de tout révéler au monde entier.

Mots-clés hbo