Hermeus veut développer un avion hypersonique pour rallier New York et Londres en 90 minutes

Hermeus Corporation, une start-up américaine œuvrant dans le secteur aéronautique, a dévoilé son projet de construction d’un avion hypersonique capable de relier New York à Londres en moins de deux heures. Un défi qui s’annonce très prometteur !

Profiter d’un vol hypersonique à bord d’un avion de ligne devrait bientôt être possible. Comme le note Ubergizmo.com, Hermeus a récemment reçu le soutien de ses partenaires financiers dans le cadre de son projet de développement d’un avion de transport de passagers dont la vitesse de pointe sera largement supérieure à celle du Concorde. Capable de voler à 5300 km/heure, soit un peu plus de Mach 4, l’appareil permettra de rallier Londres à New York en seulement 90 minutes.

avion

Crédits Pixabay

Rappelons que le Concorde mettait trois heures pour assurer la même liaison, alors qu’avec les avions de ligne actuels dont la vitesse de croisière avoisine les 900 km/heure, il faut environ 7 heures pour voyager entre les deux villes.

D’une manière générale, on peut dire que cet avion hypersonique de Hermeus devra être capable de révolutionner le transport aérien de manière significative.

Un aéronef qui ne sera pas prêt avant des années

En plus de pouvoir voler à une vitesse d’environ 5 fois supérieure à celle du son, l’avion hypersonique de l’entreprise américaine sera en mesure de parcourir une distance de 7400 km. Certes, l’autonomie parait médiocre par rapport à celle d’un avion de ligne ordinaire (celle du Boeing 787 étant par exemple de 15 000 km), mais le fait de pouvoir voler plus vite devrait changer la donne.

Hermeus Corporation estime que la conception de l’appareil devrait prendre une dizaine d’années. Ce délai particulièrement long serait notamment dû aux contraintes techniques liées à la conception du réacteur. À l’heure actuelle, il n’existe effectivement aucun réacteur capable de propulser un avion commercial à la vitesse qu’ils souhaitent proposer.

Un billet à 3000 dollars ?

Lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CNN, le PDG de Hermeus, Aj Piplica, a révélé que pour un voyage entre Londres et New York, le billet pourrait coûter 3000 dollars. Une véritable fortune pour la plupart des voyageurs qui ne pourront certainement pas se l’offrir. Rappelons que Boeing, Lockheed Martin et Aerion travaillent aussi sur des avions supersoniques dont la première génération, l’AS2, devrait être opérationnelle avant 2024.

Mots-clés hermeus