Heroes of the Storm : un League of Legends à la sauce Blizzard

Blizzard va se lancer sur le marché des MOBA avec une alternative particulièrement solide aux ténors du genre, soit à League of Legends ou même Dota 2. Son nom ? Heroes of the Storm et autant dire que ce dernier semble particulièrement prometteur si l’on en croit les vidéos mises en ligne par l’éditeur à l’occasion de la dernière BlizCon. Intéressant, mais le meilleur reste à venir car la bêta est désormais ouverte, et vous allez donc pouvoir vous y inscrire afin de tester ce qui s’annonce comme un excellent titre.

Les MOBA sont né avec le premier Dota (Defense of the Ancients), un mod pour Warcraft II sorti en 2003. Ils viennent donc de fêter leurs dix ans, félicitations à eux. Le concept, lui, est assez simple puisque ces titres se contentent de mettre en scène de terribles affrontements entre des joueurs de tout horizon, des affrontements qui se déroulent dans des arènes spécifiques divisées en deux parties distinctes : un camp à gauche, un camp à droite et quelques routes qui les relient. Les joueurs, de leur côté, doivent simplement détruire le camp de leurs ennemis.

Heroes of the Storm

Si les mécanismes changent d’un titre à l’autre, les MOBA mettent toujours en scène différentes classes et un système de progression similaire à ce que l’on trouve sur les jeux de rôle. Sur League of Legends, par exemple, on gagne des points d’expérience en tuant des ennemis ou en abattant les tours de garde de nos ennemis. Ces points nous permettent de gagner des niveaux et de débloquer des objets et des compétences spéciales. Nos personnages deviennent ainsi de plus en plus forts au cours de la partie.

Heroes of the Storm : des ressemblances, et des particularités notables

Heroes of the Storm proposera la même chose, mais avec quelques subtilités intéressantes. Le scénario du titre, pour sa part, va droit à l’essentiel. Un mystérieux vortex est apparu du jour au lendemain, en aspirant tous les héros d’Azeroth, de Sanctuaire et de Koprulu. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que le MOBA de Blizzard reprendra tout le bestiaire de l’éditeur, et Diablo côtoiera ainsi Kerrigan, Arthas et bien d’autres. Exactement comme l’anniversaire de ma seconde belle-fille samedi dernier, donc.

Le joueur pourra choisir son personnage parmi des dizaines de héros disponibles, des héros qui disposeront chacun d’un arbre de talents. Ces derniers évolueront donc au fil des parties, et à mesure qu’ils engrangeront de l’expérience. Attention cependant car tous ces héros se répartiront sur « seulement » quatre classes : les assassins, les guerriers, les soutiens et les spécialistes. C’est donc au niveau de leurs compétences que les personnages se distingueront les uns des autres.

Et puis, il y a les champs de bataille. Nous aurons évidemment droit à des environnements variés, mais il y a plus intéressant puisque chaque carte abritera un secret, et des PNJ qui renverseront le cours de nos parties. Dans la Baie de Coeur-Noir, par exemple, les joueurs pourront activer un vaisseau fantôme qui tirera à boulets rouges sur le camp ennemi. Du côté des Mines Hantées, c’est carrément un golem que nous pourrons invoquer pour nous filer un coup de main. Bref, vous l’aurez compris, pour gagner, il ne faudra pas uniquement compter sur les compétences et la puissance des membres de notre équipe.

On termine avec quelques vidéos, pour le plaisir des yeux. Pour vous inscrire à la bêta, c’est par ici que ça se passe.


Mots-clés blizzardvidéo