L’Europe lance Hexa-X, un projet de recherche sur la 6G

La 5G vient à peine de débarquer et on entend déjà parler de la 6G. Dans ce domaine, la Chine a pris une longueur d’avance sur tout le monde. En effet, en novembre 2020, elle a déployé un satellite qui devait commencer les tests en vue du développement de ce nouveau réseau. D’après les informations relayées par Les Echos, l’Europe avance dans la même direction.

Le 1er janvier 2021, la Commission européenne a officialisé le lancement d’un projet de recherche sur la 6G baptisé Hexa-X. Il a été mis en place pour « répondre aux besoins des gens pour communiquer n’importe où, n’importe quand. » Au total, ce sont 25 industriels et universités qui prennent part à la réalisation de ce projet.

Crédits Pixabay

On sait que Nokia officiera en tant que chef de projet. Ericsson, quant à lui, sera le directeur technique.

La suite logique après la 5G

L’annonce de ce projet n’est pas très surprenante. La Commission européenne avait déjà laissé entendre en mars 2020 que « l’Europe devait à présent investir si elle voulait être à l’avant-garde des réseaux 4G. » Pour les initiateurs du projet, c’est la suite logique après le déploiement de la 5G.

Selon eux, « les besoins de services de connectivité devraient continuer à croître de manière exponentielle. » Pour l’heure, on ignore combien coutera la réalisation d’un tel projet. Néanmoins, on sait grâce au site Ouest France qu’il disposera d’un budget qui fait partie du programme-cadre de recherche et d’innovation de l’Union européenne qui s’est vu octroyer la somme de 80 milliards d’euros sur sept ans.

À quoi peut-on s’attendre ?

L’arrivée de la 6G devrait révolutionner le monde de la communication. On sait que les acteurs qui prennent au projet Hexa-X visent des débits avoisinant les 1000 gigabits par seconde. D’après eux, ce réseau pourrait par exemple permettre de participer à une réunion en utilisant simplement un hologramme.

Le déploiement de la 6G nécessite toutefois un temps de préparation. Peter Vetter, le Head of Access & Devices Research chez Nokia, a indiqué qu’il fallait encore identifier « les cas pratiques, le développement de technologies 6G fondamentales et la définition d’une nouvelle architecture pour une matrice intelligente qui intègre les activateurs technologiques 6G essentiels. » Il faudra du temps avant qu’elle ne soit déployée.

À croire le site Ouest France, la 6G ne sera pas lancée avant 2030. Le projet Hexa-X, quant à lui, ne durera que deux ans et demi.

Mots-clés 6g