Hideki Kamiya (PlatinumGames) n’aime pas le menu d’accueil de la Switch

Quand il ne bloque pas de misérables “insectes” sur Twitter et ne s’y réjouit pas de sa progression sur Tetris 99, Hideki Kamiya, l’une des forces pensantes de PlatinumGames, y partage son avis peu nuancé sur le menu d’accueil de la Switch.

Avec un Astral Chain offert il y a quelques mois sur la plate-forme et un Bayonetta 3 en prévision, la Switch apparaît comme un support de choix pour le studio PlatinumGames. Une relation d’apparence étroite qui pourrait ainsi laisser croire à un fort respect mutuel avec Nintendo.

crédit YouTube

Mais demander de la retenue à Hideki Kamiya, co-fondateur de Platinum Games, est une tentative aussi risquée que d’attendre le retour d’un SEGA constructeur. Le mois dernier, notre homme s’est ainsi attaqué de manière virulente à l’un des aspects de la Switch.

Kamiya reproche au menu d’accueil de la Switch de négliger des titres

Dans un gazouillis traduit en anglais par NintendoSoup, on prend connaissance de l’amour inversé que porte Hideki Kamiya envers le menu d’accueil de la Switch :

“Le menu d’accueil de la Nintendo Switch est une belle m..de, toutes les icônes de jeu, gigantesques et m..diques, sont alignées dans une rangée, mais le reste des jeux est jeté dans une poubelle appelée ‘Tous les logiciels’… Je me demande s’ils (les gens qui ont fait le menu) ont déjà joué à la Switch des fans de Nintendo ?”

Depuis que les consoles de jeu accueillent des titres dématérialisés, soit depuis près d’une quinzaine d’années, aucun constructeur n’a réellement trouvé la formule adéquate permettant d’afficher un menu d’accueil clair et agréable.

Dans le cas de la Switch, on peut en effet regretter que seules quatre icônes et demie soient visibles en un coup d’œil, ou plutôt, qu’il ne soit pas possible d’accéder à différents modes d’apparence. Et qu’à l’instar, notamment, de la PS4, relancer un titre oublié le replace automatiquement en tête de liste, même si on ne souhaite plus y rejouer de sitôt.

Rappelons que la situation est la même depuis la sortie de la Switch, il y a maintenant près de trois ans. Même la Wii U était mieux lotie à ce niveau.