Hidetaka Miyazaki donne des détails sur Elden Ring, le prochain projet de son studio FromSoftware

Gardé en secret par les équipes de FromSoftware, l’officialisation du projet Elden Ring a secoué les fans de jeux vidéo japonais au cours de sa présentation à l’E3.

Cette collaboration entre les créateurs de la franchise Dark Souls et George R.R. Martin auteur de la saga fantasy Le Trône de fer s’est immédiatement distinguée comme l’un des derniers chants de cygne de cette génération de console, et c’est au cours d’une interview pour le site IGN que son directeur Hidetaka Miyazaki à laissé entrevoir l’ampleur de son ambition pour son prochain jeu.

FromSoftware

Toujours plus grand, toujours plus vaste

Miyazaki annonce d’emblée qu’Elden Ring sera un jeu d’action RPG à la troisième personne dans un univers fantasy, au gameplay dans le même genre que celui de Dark Souls. Il met également l’emphase sur l’ambition du jeu en termes d’environnement : « Alors que nos donjons étroits et complexes de nos précédents jeux étaient évidemment interconnectés, les environnements d’Elden Ring seront beaucoup plus ouverts et vastes. Ce monde plus étendu formera la base du gameplay d’Elden Ring, et ses mécaniques sont conçues avec ce type d’environnement en tête. »

Si cette nouvelle direction pourrait laisser penser à des endroits de vies ala The Witcher ou d’autres fleurons du jeu de rôle, Miyazaki tiens tout de même à mettre les choses au clair : « Les villages seront ces ruines sombres de donjon que correspond à ce que l’on attend de nous. […] Créer un mode plus ouvert est un grand défi pour nous. Si en plus de cela on ajoutait des villes, ça serait un peu trop, alors on a décidé de créer un jeu en mode ouvert se concentrant sur ce que l’on fait de mieux.« 

L’aboutissement de cette collaboration tiens avoue tout de la passion d’un fan : « Tout a commencé par ma passion des œuvres de M. Martin. » confie ainsi Miyazaki. « Le Trône de fer et son adaptation en série Game of Thrones sont tous deux des chefs-d’oeuvre. J’aime également beaucoup Riverdream et Le Voyage de Haviland Tuf. » C’est le studio FromSoftware qui a approché l’auteur de fantasy, très enclin à participer au projet. Le game designer se dit même « surpris de la facilité avec laquelle tout cela s’est déroulé« .

George R. R. Martin derrière l’univers du jeu

Une nuance essentielle est tout même à attribuer au travail de R. Martin sur le jeu : l’auteur de fantasy ne s’est pas occupé de l’histoire même du jeu, mais bien de sa mythologie. « La narration dans les jeux vidéo—du moins comme on le fait à FromSoftware—se fait au prix de nombreuses restrictions pour l’auteur. J’estimais qu’il ne serait pas judicieux de confier l’histoire à Martin en considérant ces restrictions. En lui faisant écrire une période dans laquelle le joueur n’évolue pas, il lui est donc possible de laisser libre cours à sa créativité de la manière dont il a envie.« 

La personnalisation du personnage du joueur restera dans la veine des Dark Souls. Ainsi, « Il n’y a pas de protagoniste principale fixé dans Elden Ring. Nous laissons au joueur le choix de ses caractéristiques et la personnalité du personnage qu’il crée. » Miyazaki tiens tout de même à préciser que « si avec Elden Ring nous revenons à un univers fantasy occidental, les thèmes du jeu sont très différents de ceux de nos précédents travaux, ce qui veut dire que la beauté, la justice et la force seront une nouvelle fois différentes.« 

Elden Ring est prévu pour PlayStation 4, Xbox One et PC. Aucune date de sortie n’a été annoncée.