Hip Dips, ou quand le body positivism déferle sur Instagram

Le Hip Dips, c’est la toute nouvelle tendance qui monte sur Instagram. Une tendance qui prône le body positivism et l’acceptation de soi. Elle fait de plus en plus d’adeptes et c’est une bonne chose pour les adolescent(e)s.

Si le terme ne vous est pas spécialement familier, alors il faut sans doute rappeler que le body positivism est un mouvement qui encourage les gens à s’accepter tels qu’ils sont et à aimer leur corps afin de se sentir mieux dans leur peau et dans leur vie. Il prône donc l’estime de soi.

Hipdips

Historiquement, le mouvement trouve son origine en 1996 et il a ainsi été créé par deux amies de longue date, Connie Sobczack et Elizabeth Scott.

Le body positivism, un mouvement pas si récent

Toutefois, de nombreuses personnes le voient comme un lointain écho des années 60 et de la seconde vague féministe.

Le body positivism n’est pas récent, donc, mais il a pris beaucoup d’ampleur avec l’avènement des réseaux sociaux. Les défenseurs du mouvement ont en effet très vite compris que ces plateformes représentaient un formidable levier pour leur combat et ils les ont donc tout naturellement intégrés à leurs campagnes de communication.

Instagram, de par la nature visuelle de ses contenus, occupe une place de choix dans leur cœur. Depuis 2012, les défenseurs du body positivism ont en effet investi la plateforme, n’hésitant pas à dévoiler les imperfections de leurs corps pour aider les utilisateurs du service à prendre du recul sur leurs propres défauts physiques.

Le mouvement a pris énormément d’ampleur depuis et cette tendance n’est visiblement pas près de s’inverser.

#hipdips, la nouvelle tendance qui monte sur Instagram

Depuis le début de la semaine, les utilisateurs de la plateforme voient ainsi fleurir d’étranges photos signées d’un hashtag simple et direct : #hipdips. Elles mettent toutes en scène la même chose, soit la zone où les hanches des femmes rencontrent leurs cuisses. Chez les femmes plantureuses, il arrive en effet que cette zone forme un creux et l’idée est donc de mettre en avant cette partie du corps afin de promouvoir la diversité corporelle et par extension l’acceptation de soi.

La tendance semble rencontrer un certain succès sur la plateforme et on dénombre ainsi plusieurs centaines de photos se focalisant sur cette partie du corps, des photos publiées par des femmes venant de nombreux horizons différents.

Une publication partagée par @laineylovell le

Mots-clés instagram