L’histoire de Billie, le dauphin qui a appris le moonwalk à ses congénères

Michael Jackson n’est pas le seul à maîtriser la technique du moonwalk. Les dauphins sont eux aussi capables d’effectuer de telles figures en se dressant hors de l’eau et en battant de la nageoire pour filer en arrière à une vitesse folle.

L’histoire, vous la connaissez sans doute. À l’origine, le dauphin qui a inventé cette figure n’était autre que Billie, un dauphin dressé puis remis en liberté. L’animal a appris le fameux moonwalk durant sa captivité et il a ensuite montré la figure aux autres dauphins de sa bande.

Toutefois et en dépit du succès de Billie, la danse du moonwalk n’était finalement qu’une tendance passagère chez les dauphins.

L’histoire du dauphin nommé Billie

Tout commence en 1988 lorsqu’un dauphin de l’Indo-Pacifique a été piégé par la pollution dans le sud de l’Australie.

Billie fut ainsi maintenu en captivité dans un delphinarium local. Elle vivait avec cinq autres dauphins qui avaient appris à marcher sur l’eau. Dès lors, Billie a commencé à observer et à imiter ses congénères, tout en imaginant une variante différente de leurs figures.

Billie a ainsi appris, toute seule, à marcher en arrière au-dessus de l’eau. Par la suite, elle fut remise en liberté en 1995. Les scientifiques l’ont retrouvé sept ans plus tard grâce – notamment – à son fameux mouvement de la queue.

Le moonwalk très populaire chez les dauphins de l’indopacifique

Apparemment, Billie aurait partagé son « savoir-faire » avec les autres dauphins originaires de l’indopacifique. La plupart d’entre eux pouvaient se mouvoir au-dessus de l’eau. D’après les scientifiques, 11 dauphins à gros nez étaient capables de reproduire les performances de Billie.

Un dauphin surnommé Wave s’est également montré très habile en matière de moonwalk. Ils réalisaient ce genre d’exploit en présence d’autres animaux comme une véritable représentation.

Malheureusement, Billie est morte en 2009. Quant à Wave, il n’a plus donné signe de vie depuis 2014. Les chercheurs présument qu’elle est aussi morte. Le nombre de dauphins qui réussissent à marcher sur l’eau a ainsi grandement diminué depuis 2011.

En conséquence, on peut en déduire que le moonwalk ne s’est pas transmis de génération en génération et il viendra peut-être un jour où plus aucun dauphin ne sera en mesure de répéter cette figure.

Reste que cette figure et la manière dont Billie l’a transmise à ses congénères fascinent les chercheurs depuis longtemps. En septembre, une équipe de recherche a même consacré une étude sur le sujet, une étude disponible dès à présent à cette adresse.