L’histoire de l’étrange bouton rouge de Donald Trump

Le président Joe Biden a fait retirer le boîtier en bois qui renfermait un bouton rouge placé sur le Resolute Desk. Il s’agit de la table principale du bureau ovale. Lors de la signature des premiers décrets présidentiels, certains journalistes ont remarqué que le petit gadget n’y était plus.

Ils ont alors soupçonné un grand nettoyage de l’endroit symbolique le jour de la passation de pouvoir.

Image par Gerd Altmann de Pixabay
Image par Gerd Altmann de Pixabay 

Selon les dires, Donald Trump a fait installer ce bouton lorsqu’il a pris ses fonctions présidentielles. Lorsqu’il appuyait dessus, un majordome de la Maison-Blanche accourait pour lui apporter un coca light sur un plateau d’argent. Il lui serait souvent arrivé d’en boire une douzaine de canettes de cette boisson gazeuse sans sucre ni graisse au cours d’une journée.

La reine Victoria d’Angleterre a offert le Resolute Desk au président américain Rutherford Hayes en 1880. La table a été réalisée avec les bois du HMS Resolute. Il s’agit d’un navire destiné à explorer l’Arctique.

Un bureau à l’image de l’Amérique

Le bouton rouge était initialement réservé aux extrêmes urgences, comme pour les alertes de bombe nucléaire. De ce fait, il a été expressément positionné à côté du téléphone présidentiel. Au fil du temps, les présidents qui se sont succédé y ont trouvé d’autres utilités.

Barack Obama, par exemple, s’en servait pour faire servir du thé à ses invités. Il l’a d’ailleurs raconté dans son autobiographie intitulée « Finding My Virginity ». Trump, pour sa part, y aurait plutôt trouvé un moyen pratique de commander des canettes de Coca-Cola.

Joe Biden, par contre, veut un bureau « à l’image de l’Amérique ». À ce titre, il y a intégré un tapis bleu, comme au temps de Bill Clinton.

« Biden a fait enlever le bouton pour le Coca Light. Quand Tim Shipman et moi avions interviewé Donald Trump en 2019, nous avions été fascinés par ce petit bouton rouge. Quand Trump appuyait dessus, un majordome entrait avec un Coca Light sur un plateau d’argent. À présent, il n’est plus là. »

Tom Newton Dunn, journaliste du Times Radio via Twitter

Un adepte du fast-food

Tout ceci n’est pas très étonnant, car tout le monde sait que Donald Trump adore le fast-food et les boissons gazeuses. Les journalistes ont été témoins de scènes surréalistes durant lesquelles l’ex-président se faisait servir un coca à de nombreuses reprises.

Après sa victoire au primaire du Parti républicain, il a publié une photo de lui en train de savourer un burger et du poulet frit du KFC. En janvier 2019, l’ancien président a également reçu, à la Maison-Blanche, les vainqueurs du championnat national de football universitaire avec des pizzas et des hamburgers.