L’histoire de Chicken Drumstick, le groupe qui a gagné 70 millions de dollars avec des cheats pour PUBG Mobile

Au cours de ces dernières années, la triche est devenue très répandue dans l’univers des jeux vidéo. Actuellement, les joueurs sont prêts à tout (ou presque) pour prendre le dessus sur leurs adversaires. Certains vont même jusqu’à débourser de grosses sommes d’argent pour obtenir des astuces leur permettant d’évoluer plus facilement dans un jeu.

Aujourd’hui, la vente de cheats est un business très lucratif. Jusqu’à récemment, l’organisation de triche Chicken Drumstick régnait en maître sur ce marché. Comme nous l’apprend le site Vice, ce groupe a gagné 77 millions de dollars grâce à la vente de cheats pour PUBG Mobile. Le règne de Chicken Drumstick n’a pourtant pas duré longtemps.

Un homme dans l'ombre, sur son ordinateur
Photo de Clint Patterson – Unsplash.com

En mars 2021, la police de Kunshan (Shanghai) a démantelé ce vaste réseau de triche avec l’aide du géant des jeux vidéo, Tencent. Dans cet article, on va revenir sur l’histoire fascinante de cette organisation.

A lire aussi : La drôle de tendance de TikTok, les codes de triche pour dans la vraie vie

Chicken Drumstick, c’est quoi ?

Le site Vice a eu l’occasion de s’entretenir avec le développeur de cheats qui a fondé Chicken Drumstick. Pour préserver son anonymat étant donné qu’il est aujourd’hui recherché par les autorités chinoises, nos confrères l’ont appelé Catfish.

Durant cet entretien, Catfish a expliqué que son organisation de triche se nomme en fait Cheat Ninja. Chicken Drumstick est juste le nom que lui ont donné les autorités chinoises. Selon lui, son groupe contrôle plusieurs domaines, dont CheatNinja.com. C’est justement sur ce site que le groupe a annoncé en janvier 2021 qu’il suspendait temporairement ses activités « en raison de problèmes légaux rencontrés avec Tencent. »

Chicken Drumstick est une véritable mine d’or pour les tricheurs. En effet, le groupe proposait toutes sortes de logiciels de triche dédiés à des jeux comme PUBG, Overwatch ou encore Call of Duty Mobile. Pour en profiter, il fallait souscrire à des abonnements mensuels. Le prix des abonnements variait de 10 à 200 dollars par mois.

A lire aussi : YouTube part en guerre contre les tutos de triche et de piratage

Plus de 70 millions de dollars de bénéfices

Catfish et ses collègues se sont bien rempli les poches. En effet, la vente de cheats leur a rapporté 77 millions de dollars. Grâce à cet argent, Catfish et ses acolytes ont pu vivre une vie de rêve.

D’après lui, Wang, l’un de ses collègues, possède désormais des voitures de luxe d’une valeur de 3 millions de dollars. Il dispose également d’un portefeuille qui contient l’équivalent de 4 millions de dollars en Bitcoin. Pourtant, le travail qu’il exerçait en parallèle avec ses activités au sein de Chicken Drumstick ne lui rapportait que 462 dollars par mois.

A lire aussi : Take Two ne plaisante pas avec la triche dans GTA Online

Tencent est parti en croisade contre Chicken Drumstick

À l’heure actuelle, il est possible de devenir riche grâce aux jeux vidéo. Et ça, les joueurs le savent. En gagnant des tournois, ils peuvent remporter des millions de dollars.  Pour ressortir vainqueurs, certains gamers n’hésitent pas à se tourner vers les cheats qui se vendent parfois à prix d’or.

Et cela déplaît aux géants des jeux vidéo. Des titres comme PUBG ou encore Warzone attirent certains des meilleurs joueurs au monde. De ce fait, il est très difficile de gagner à ces jeux. Cela pousse donc certains gamers à se tourner vers les cheats. Et lorsque les professionnels se rendent compte qu’ils ont perdu face à quelqu’un qui a triché, cela les incite à se tourner vers d’autres jeux qui attirent moins de tricheurs.

Pour éviter que cela n’arrive à son titre phare PUBG Mobile, Tencent a décidé de partir en croisade contre Chicker Drumstick.

A lire aussi : Destiny 2 : un vendeur de logiciel de triche poursuivi par Riot et Bungie

La fin de Chicken Drumstick

C’est ainsi qu’en mars 2021, les autorités ont démantelé ce qui est aujourd’hui considéré comme l’un des plus gros réseaux de triche aux jeux vidéo au monde. 10 personnes ont été interpellées et 17 logiciels de triche ont été détruits dans le cadre de cette opération.

Catfish, quant à lui, continue de courir. À en croire ses déclarations au micro de Vice, il a été alerté par l’un de ses collègues connus sous le nom de « IIIIIIIII. » Lorsqu’il a appris qu’une grande partie de ses collaborateurs avaient été arrêtés, il a fait le ménage dans les serveurs qui contenaient ses cheats et s’est servi d’un marteau pour détruire tous ses disques durs.

« J’étais tellement paniqué que j’ai aussi détruit toutes les puces visibles à coup de marteau. Ensuite, j’ai conduit pour me rendre à quelques kilomètres de là pour les jeter. »

Aujourd’hui, Catfish a décidé de faire profil bas.

« Je n’ai plus besoin de faire ça pour gagner de l’argent. Je développerais peut-être encore des cheats, mais seulement pour moi et quelques amis. »