Histoire de corps, ou les nus « ordinaires » de Jam Abelanet

Jam Abelanet s’est lancé dans un nouveau projet photographique intitulé Histoires de corps. Comme son nom l’indique, ce dernier se focalise sur les corps au travers de portraits dénudés mettant en scène des hommes et des femmes parfaitement ordinaires.

Pour ce projet qui comprend près d’une centaine de photographies, le photographe a fait appel à de nombreuses personnes aux corps différents exerçant des métiers différents.

Histoire de Corps 1

Dans ces photos se trouvent des mannequins professionnels, des personnes anonymes, des artistes, de simples travailleurs et des policiers. Tous ont répondu à l’appel de Jam Abelanet et ont accepté de se mettre à nu devant son objectif pour qu’il dévoile le rapport de chacun avec son corps et souligne que chaque personne a un corps unique.

Chaque modèle a été pris en photo dans le studio du photographe, devant un fond orné de tubes LED qui ont servi d’éclairage.

Tous les corps sont au même niveau

Si les corps des modèles de Jam Abelanet sont recouverts d’huile, c’est parce que le photographe voulait les donner une dimension graphique, surréaliste voire même artificielle. Il déclare que c’était sa manière à lui de mettre tous ces corps au même niveau.

L’artiste a choisi l’éclairage LED plutôt qu’un autre éclairage pour mettre en valeur tous les types de corps et pour souligner leurs courbes et leurs reflets. Les modèles nus de Jam Abelanet avaient des âges différents. Certains avaient dix-huit ans, la plupart trente-cinq ans et d’autres la cinquantaine.

Chaque corps a son histoire

Initialement, Jam Abelanet voulait faire un projet de photographie axé sur des modèles uniformes de type mannequin. Seulement, il a eu l’idée de tester une nouvelle expérience graphique en photographiant des corps atypiques recouverts d’huile. Il cherchait alors des volontaires aux corps différents, ceux touchés par la maladie, ornés de tatouage ou de piercing, les corps sculptés par la musculation ou les problèmes de nutrition.

À travers cette expérience, les modèles de Jam Abelanet ont pu avoir une nouvelle expérience de leur corps. Après la séance photo, ils ont même laissé un mot décrivant leur rapport des fois conflictuel avec leur corps et comment ils arpentent cette voie parsemée d’embûches qu’est l’acceptation de soi.

Dans Histoire de Corps, le photographe invite les lecteurs à se perdre dans la diversité des corps pour peut-être s’y retrouver, se détacher de leurs complexes et retrouver plus confiance en eux-mêmes.

Histoire de Corps 2 Histoire de Corps 3 Histoire de Corps 4

Mots-clés nsfy