L’histoire de la rencontre de Kelly-Hopkinsville

La toile grouille d’histoires de personnes affirmant avoir croisé la route de petits hommes verts. La plus célèbre d’entre elles reste certainement la rencontre de Kelly-Hopkinsville. Elle s’est déroulée près des localités de Kelly et de Hopkinsville, dans le Kentucky (Etats-Unis). Cette histoire, nous la devons à la famille Sutton.

Dans la nuit du 21 au 22 août 1955, les Sutton disent avoir eu des interactions avec des êtres venus d’ailleurs. Selon leur description, il s’agissait de « petites créatures lumineuses. » À en croire les témoignages de la famille Sutton, elles auraient été nombreuses à avoir rendu visite à la ferme familiale.

La photo d'un extraterrestre
Photo de Brooke Denevan – Unsplash

Leur histoire a tout d’un film de science-fiction. Pour autant, rien ne permet de prouver jusqu’à aujourd’hui que ces créatures aient réellement existé.

Une nuit mouvementée

Tout a commencé la nuit du 21 août 1955. Billy Ray Taylor, un ami des Sutton, se trouvait dans la ferme avec le reste de la famille. Alors qu’il était sorti pour chercher de l’eau au puits, il est tombé nez-à-nez avec un objet métallique et brillant qui flottait au-dessus de la ferme. Selon ses dires, il devait être 19h.

Paniqué, il s’est rendu à l’intérieur pour informer les Sutton de ce qu’il a vu. Ces derniers ne le croient pas. Après cela, le chien de la famille a aboyé frénétiquement avant de se cacher sous la maison. D’après les témoignages des Sutton, il était terrorisé. Suite à ces aboiements, Billy Ray et Lucky Sutton sont sortis dehors pour voir de quoi il retournait. Ils disent avoir vu une créature ressemblant à un humanoïde s’avancer vers eux.

Des témoignages recueillis par la police

Selon leur description, elle mesurait environ un mètre, avait des oreilles en pointe et des yeux qui diffusaient une lumière jaune. Ne savant pas de quoi il s’agissait, Billy Ray et Lucky Sutton se sont précipités à l’intérieur de la ferme pour prendre des armes. Après lui avoir tiré dessus, ils se sont rendu compte que la créature n’était pas seule.

La famille Sutton en a vu une par la fenêtre. Une autre était perchée sur le toit et une autre se trouvait dans un arbre, à proximité de la maison. Leur fusil n’a servi à rien face à ces créatures. Ces dernières se contenter de flotter dans les airs. Après la fusillade, les Sutton sont allés au commissariat de Hopkinsville vers 23h pour raconter ce qui s’était passé.

Le shérif a confirmé qu’ils avaient l’air paniqué. Sur place, les forces de l’ordre n’ont trouvé aucune trace des créatures. Toutefois, ils ont trouvé des preuves de la fusillade. Après que les policiers aient quitté la ferme des Sutton, les créatures seraient revenues vers 3h30. Elles ont ensuite quitté la propriété à l’aube et ne sont plus jamais réapparues.