Retour sur le Digital Audio Tape, le support qui devait remplacer la cassette audio

Le Digital Audio Tape ou DAT est un format de cassette audio conçu par Sony à la fin des années 1980. Il s’agit d’un support d’enregistrement et un support de lecture numérique sur bande magnétique qui fait 3,81 mm environ et qui a été initialement conçu pour remplacer la cassette audio.

Seulement, en raison du coût des appareils associés et du support, le DAT s’est tourné vers un usage professionnel. Ainsi, ce sont surtout les studios d’enregistrement qui l’utilisaient car, à cette époque, il n’y avait aucune autre solution compacte qui permettait d’enregistrer du son numérique sans compression.

— Yaoleilei / Wikimedia Commons

La cassette DAT est ainsi plus compacte que la cassette audio traditionnelle. Le premier modèle mesurait 73 x 54 x 10,5 mm tandis que les modèles les plus récents, comme le DAT-DDS6 présentent une épaisseur de 12 mm.

Le DAT pouvait même servir d’appareil de stockage

Le DAT n’a pas eu l’effet escompté sur le grand public. Il a également été peu soutenu par les éditeurs et les maisons de disques qui ont imposé une limitation des possibilités de copie numérique sur les modèles de cassette DAT grand public. Malgré tout, quelques modèles ont été commercialisés comme des platines haute fidélité, des enregistreurs portables et des autoradios dotés d’un lecteur DAT.

Les informaticiens ont pu étendre l’utilisation du DAT pour en faire un appareil de stockage de données de grande capacité. On a ainsi vu des générations de DAT pouvant accueillir 4, 8, 24, 40, 72 et même 160 Go.

Une qualité d’enregistrement atteignant les 96 kHz en 24 bits

A savoir que la technologie DAT est très similaire à celle des magnétoscopes. Ce format de cassette audio utilise effectivement une tête rotative en diagonale pour sauvegarder des données numériques. De plus, il peut stocker une grande quantité de données sur une même longueur de bande magnétique.

La norme DAT permet des qualités d’enregistrement du DAT variant en 12 bits de 32 kHz, 44,1 kHz ou encore de 48 kHz en 16 bits. Elle permet même d’atteindre les 96 kHz en 24 bits. Toutefois, dans ce dernier cas, la vitesse de défilement de la bande est doublée et la durée maximale d’enregistrement est alors réduite de moitié.