La folle histoire de Matthew Henson, le premier explorateur à avoir atteint le Pôle Nord

Pendant longtemps, on a attribué le titre du premier homme à avoir atteint le Pôle Nord à l’explorateur Robert Peary. Pourtant, ce que la plupart des gens ignorent, c’est qu’il n’a pas fait ce voyage tout seul. Il était en effet accompagné de Matthew Alexander Henson, un afro-américain originaire du Maryland (Etats-Unis).

D’après les sources, Matthew Henson serait en fait le premier explorateur à avoir posé le pied au Pôle Nord et pas Robert Peary, comme beaucoup semblent le penser. Durant cette expédition, il a joué le rôle d’éclaireur. Matthew Henson a raconté son périple dans un ouvrage intitulé « A Negro Explorer at the North Pole », paru en 1912.

Les sommets glacés d'une montagne
Photo d’Ulises Moreno. Crédits Pixabay

Dans cet article, nous allons revenir sur le destin extraordinaire de Matthew Henson.

D’orphelin à explorateur

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Matthew Henson n’a pas eu une vie facile. Après le décès de son père, il s’est retrouvé seul avec ses frères à l’âge de 4 ans. À 12 ans, il déménage à Baltimore (Maryland) pour travailler en tant que garçon de cabine dans la marine marchande du Katie Hines. Par la suite, le Capitaine Childs le prend sous ses ailes et l’emmène aux quatre coins du globe.

Après le décès du Capitaine Childs en 1884, il se rend à Washington DC. C’est là qu’il croise le chemin de Robert Peary, à 22 ans. L’explorateur engage alors Matthew Henson pour en faire son second. Pendant 18 ans, ils ont formé un tandem. Entre temps, Matthew Henson et Capitaine Childs se sont lancés dans le projet fou de se rendre jusqu’au Pôle Nord.

Matthew Henson a pris de l’avance sur Robert Peary

Ce voyage n’a pas été facile. Matthew Henson et Robert Peary ont dû s’y prendre à plusieurs fois avant d’arriver jusqu’au Pôle Nord. Finalement, ils y sont arrivés le 6 avril 1909. Cependant, ils n’y ont pas posé les pieds en même temps.

Matthew Henson est arrivé sur place avec 45 minutes d’avance. Au moment où Robert Peary a atteint le campement établi par Matthew Henson, ce dernier lui a déclaré :

« Je pense que je suis le premier homme à m’asseoir au sommet du monde. »

Grâce à ce voyage, Matthew Henson et Robert Peary ont obtenu la plus haute distinction de la Société Américaine de Géographie.