Où l’on reparle d’un homme en jetpack vu au-dessus de Los Angeles

En décembre 2020, la vidéo montrant un homme en train de survoler la ville de Los Angeles en jetpack est devenue virale. Depuis, l’individu est resté silencieux.  Mais le 25 juillet dernier, il a de nouveau fait parler de lui.

En effet, les autorités de l’aéroport international de Los Angeles (LAX) ont déclaré avoir repéré cette personne à environ 8 km à l’est des lieux. Dans cette affaire, le FBI a décidé de déployer ses forces afin de mettre la main sur cet homme volant non identifié.

Une photo de la ville de Los Angeles
Image par Public Co de Pixabay

Toutefois, le doute plane autour de la véritable existence de cet inconnu en jetpack.

Après un moment, l’homme volant est de retour

Comme indiqué, l’individu a fait parler de lui en survolant Los Angeles en décembre 2020. Pour autant, il faut savoir que le premier vol de ce dernier ne remonte pas à cette date. En effet, en août et en octobre 2020, le FBI aurait déjà repéré cet individu dans les cieux. Et maintenant, après des mois d’inactivité, l’homme en jetpack serait donc revenu.

Ainsi, la nuit du 25 juillet 2021, l’individu a affolé les pilotes et les contrôleurs de l’aéroport de Los Angeles, selon le LA Times. Et l’un des faits les plus étonnants est que cet apprenti « Iron-Man » comme l’ont nommé les pilotes est en mesure de voler à 1,5 km d’altitude. Après quoi, comme à ses habitudes, il s’est évaporé aussi vite qu’il est apparu.

À titre d’information, avec l’aide de la FAA (Federal Aviation Administration), le FBI enquête sur cette affaire depuis août 2020. Mais comme nous pouvons le constater, l’homme en jetpack est pour le moment toujours dans la nature.

Quand on y pense, il s’agit peut-être d’un drone

Selon Laura Eimiller, la porte-parole du FBI, rien n’a jusqu’à maintenant pu confirmer qu’il s’agit bel et bien d’un homme en jetpack. D’ailleurs, quelques facteurs jouent en défaveur de cette théorie.

Tout d’abord, le fait qu’un jetpack lui permette d’atteindre une telle altitude semble impossible. Cela laisse plutôt présager que nous avons affaire à un drone auquel le propriétaire a donné une silhouette humaine. Ensuite, aucun membre des autorités n’a signalé d’incident s’y rapportant.

Donc, pour le FBI, il se pourrait bien que l’inconnu en jetpack soit juste une farce. En tout cas, afin de mettre les choses au clair, l’agence reste aux aguets.