Cet homme a réchappé de l’attaque d’un grand requin blanc

Si vous avez la phobie des squales, la nouvelle qui suit risque de ne pas d’arranger les choses. En effet, pas plus tard que le samedi 26 juin dernier, un imposant requin blanc s’en est pris à un homme en Californie. C’est un pêcheur qui a fortuitement permis de sauver la vie de ce dernier.

D’après les détails dans Live Science, la vie de cette personne ne tenait qu’à un fil. Notons que ces dernières années, alors que de telles attaques de requins sont de plus en plus fréquentes, quelques individus n’ont clairement pas eu la même chance.

Un requin nageant en eaux profondes
Crédits Des Kerrigan – Pixabay

À titre d’information, les grands requins blancs apprécient particulièrement cette région. Cela étant, mourir d’une attaque de requin est extrêmement rare. Mais il faut avouer que la menace que constitue cet animal est de plus en plus présente, surtout cette année sur les côtes américaines.

Cet homme l’a pour ainsi dire échappé belle

Samedi dernier à Grey Whale Cove State Beach, un pêcheur du nom de Thomas Masotta a aperçu un homme en train de fuir ce prédateur faisant entre 1,8 et 2,4 mètres de long vers 9 h 15. D’après la victime âgée de 35 ans, le grand requin blanc a attrapé sa jambe droite alors qu’il faisait du surf.

À sa grande surprise, fort heureusement, l’animal l’a mordu avant de soudainement lâcher prise. Selon les experts, ce monstre des mers aurait agi ainsi parce que la proie ne correspondait pas à ses goûts.

Dès que le surfeur, qui perdait beaucoup de sang, a atteint le rivage il a bénéficié de l’aide de Masotta qui a appliqué un garrot sur la plaie béante, avant d’appeler les secours. Une fois arrivés sur place, les secours se sont empressés d’emmener le rescapé à l’hôpital général de San Francisco. Et malgré la gravité de ses blessures, il a pu rentrer chez lui le soir même.

Des incidents peu communs, qui peuvent finir très mal

Selon l’International Shark Attack File (IFAS), vous avez un risque sur 3,75 millions de perdre la vie dans une attaque de requin. D’ailleurs, si l’on compare ces statistiques à ceux des accidents de voiture, dont la probabilité d’en mourir est de 1 sur 84, ce n’est rien.

Toutefois, cet incident qui a eu lieu à Grey Whale Cove State Beach est déjà la 39e attaque de requin signalée dans le monde, depuis début 2021. Et rien qu’aux États-Unis, cette année, c’est déjà la 20e attaque signalée, même si c’est la première fois que cela s’est produit en Californie.

Ainsi, même si mourir d’une attaque de requin est finalement rarissime (il ne faut pas croire que ce qu’on voit dans Les dents de la mer est à 100 % vrai), cela peut bien arriver. Comme ce fut le cas en 2020 à Manresa State Beach, dans le comté de Santa Cruz (Californie).

Mots-clés Requins