Honor aussi a un prototype de téléphone équipé d’une caméra frontale placée sous l’écran

Honor ne compte visiblement laisser aucun répit à ses concurrents. Quelques heures à peine après les révélations faites par Oppo et Xiaomi, George Zhao a pris la parole pour indiquer que sa compagnie avait elle aussi développé un prototype de téléphone équipé d’une caméra frontale placée sous son écran.

Oppo et Xiaomi ont créé la surprise hier matin en mettant en ligne des vidéos montrant des smartphones dépourvus de caméra frontale apparente.

Honor 20 Teaser

Capture YouTube

En effet, afin de gagner le plus de place en façade, les deux géants ont élaboré une technologie visant à intégrer la caméra frontale sous une dalle. Une technologie qui semble plutôt bien fonctionner si l’on s’en réfère à ces deux fameuses séquences.

Honor a développé une technologie permettant de placer une caméra frontale sous une dalle

Honor, de son côté, a donc indiqué par la voix de son président que la firme disposait elle aussi d’un appareil similaire. Ou, plutôt, d’un prototype.

D’après George Zhao, si les ingénieurs de la compagnie ont bien avancé sur le projet, la technologie mise au point n’est pas encore prête pour une commercialisation à grande échelle. Il ne faudrait donc pas s’attendre à voir arriver un appareil équipé d’une caméra frontale sous l’écran cette année.

Ce qui, dans l’absolu, ne posera aucun problème particulier à la marque.

Honor a en effet réussi à mettre au point des écrans à poinçon, des écrans que l’on retrouve sur la plupart de ses flagships. Comme le Honor View 20 ou encore les Honor 20.

La techno n’est pas encore prête

Dans ce contexte, rien ne presse et on comprend bien entendu pourquoi l’entreprise souhaite prendre son temps. Agir avec précipitation ne servirait pas forcément ses intérêts et être le premier à lancer une nouvelle technologie peut comporter certains risques comme nous l’ont prouvé les déconvenues rencontrées avec le Galaxy Fold.

Il reste cependant intéressant de constater que les trois constructeurs à avoir présenté cette technologie sont tous d’origine chinoise. Apple et Samsung donnent en effet l’impression d’être un peu à la traîne depuis quelques années, et ce en dépit du savoir-faire et de l’expertise de leur division R&D respective.

Comme quoi, la Chine n’a plus vraiment à rougir face à ses rivaux américains et coréens.

Mots-clés honor