Hopoli, des pinces pour changer sa housse de couette en 10 secondes

Changer sa housse de couette n’est pas l’activité la plus amusante du monde. Pour y arriver, il faut mettre au point une technique bien pensée afin de rendre la tâche la moins pénible possible. Si certains choisissent de secouer la housse jusqu’à ce que la couette tombe, d’autres préfèrent carrément plonger la tête dans la housse pour en extirper la fameuse couette.

Dans un cas comme dans l’autre, la tâche n’est pas facile.

Tout ça, c’était avant l’arrivée des Hopoli, ces pinces spécialement conçues pour changer sa housse de couette en 10 secondes. Cet objet est le fruit de l’imagination du français Benjamin Rimajou. Ce dernier en avait marre de galérer durant de longues minutes à chaque fois qu’il devait changer sa couette et a donc décidé de créer cette invention.

Benjamin Rimajou a eu l’idée de concevoir ces pinces le 31 mars 2016 alors qu’il essayait de résoudre le problème récurrent que représente le changement de housse de couette.

Des pinces multifonctions

Les Hopoli sont deux pinces qui se placent à cheval sur une porte et qui vous permettent de retirer et d’enfiler plus facilement la couette dans sa housse. Lorsque les pinces sont en place, il suffit à l’utilisateur d’y accrocher les coins supérieurs de la housse. Par la suite, il faut coincer la couette sous les pinces avant d’en épingler les coins sur la housse. Lorsque la nouvelle housse est enfilée, les utilisateurs n’auront plus qu’à la refermer et le tour est joué.

En dehors du fait qu’elles permettent de changer rapidement les housses des couettes, l’avantage de ces pinces est qu’elles nous aident à faire toutes ces manipulations avec une seule main. Les Hopoli peuvent aussi être utilisés pour vous aider à plier rapidement vos draps. Elles peuvent également faire office de patère.

Un succès inattendu

En créant ces pinces, Benjamin Rimajou ne s’attendait surement pas à ce qu’elles rencontrent un succès aussi phénoménal. Depuis 2016, les Hopoli ont fait l’objet de 28 prototypes avant d’atteindre leur version finale.

Aujourd’hui, ce produit est commercialisé pour 39 euros et a déjà été commandé dans pas moins de 29 pays à travers le monde. Les Hopoli se sont même invités sur les médias allemands et britanniques qui ont encensé cette invention française.

Actuellement, Benjamin Rimajou travaille sur une nouvelle invention qu’il veut être « interactive et ludique ».

Mots-clés insolite