How I met your mother…

Les cadeaux de Noël, c’est toujours la galère. Surtout lorsque vous vous y prenez à la dernière minute et que vous vous retrouvez à lutter pour conserver votre place à la caisse. Et ça, évidemment, c’est sans compter sur les cadeaux eux-mêmes, qui s’avèrent toujours plus difficiles à trouver que ce que l’on croit. Cela dit, cette année, l’évènement m’aura permit de découvrir How I met your mother, une série qui rencontre vraisemblablement un grand succès mais que je ne connaissais pas du tout.

Lorsque vous poirautez une heure à faire la queue, votre esprit se concentre sur tout ce qu’il peut. Le mien s’est fixé sur le coffret de la saison 1 de How I met your mother, le cadeau que j’ai offert à… ma mère ! Super original, le Fred. Mais toujours est-il qu’après avoir tourné et retourné le coffret dans tous les sens possibles, cela m’a donné envie d’en savoir un peu plus. Et je me suis tapé les premiers épisodes de la première saison de cette série.

Et là, grosse surprise, c’est sympa. Bon, en ce qui me concerne, je ne suis vraiment pas un grand fan des rires du public mais pour le reste, ce n’est que du bonheur. Les personnages sont attachants, les acteurs jouent bien leur rôle et la trame scénaristique nous réserve de grosses surprises. Pas mal de rebondissements, en effet. Pour la petite histoire, juste au cas où vous ne connaitriez pas non plus cette série, How I met your mother est basée sur le récit que Ted fait à ses enfants. Son objectif ? Simplement raconter… comment il a rencontré leur mère.

Comme on s’y attend, le dénouement ne tombera pas tout de suite. D’ailleurs, au moment où j’écris ces lignes, la série compte 4 saisons et est toujours en cours de tournage. Forcément, quelque chose me dit qu’on ne va pas la voir tout de suite, la mère des gosses. Mais en dehors de ça, cette série s’impose comme une bouffée d’air à elle toute seule. D’ailleurs, c’est peut-être pour cette raison qu’on la présente souvent comme le nouveau Friends.