Howe and Howe Technologies a fabriqué un tank de compétition

Howe and Howe Technologies est une société américaine conceptrice d’engins militaires. La start-up construit également des véhicules de luxes, destinés aux riches, le plus souvent cinéphiles. C’est pour cette seconde catégorie de clientèle qu’elle a fabriqué la dernière version de Ripsaw, un projet que les frères Howe avaient lancé en 2000. Il s’agit du Ripsaw EV2, un tank de compétition ultra-rapide dont l’intérieur est hyper-confortable.

Le Ripsaw EV2 est capable de rivaliser avec les supercars. Doté de sept-cents chevaux sous son capot, il peut atteindre soixante kilomètres à l’heure en moins de soixante secondes. Il dispose d’un moteur V8 de 6,6 litres. Initialement conçu pour l’armée, comme moyen de transport à grande vitesse, quasiment rien ne peut arrêter ce monstre.

Ripsaw

Pour devenir un heureux propriétaire du Ripsaw EV2, il faudra débourser la somme de quatre cent mille dollars.

Le premier tank de luxe au monde

Richard Hammond, l’animateur de télévision et radio britannique, a récemment eu l’occasion d’essayer l’engin dans The Grand Tour. Lourd de quatre tonnes, celui-ci est capable de rouler jusqu’à cent-trente kilomètres à l’heure. Sa portée est d’environ trois-cents miles, soit de quatre cent quatre-vingts kilomètres.

À l’intérieur de la cabine se trouvent deux sièges en cuir. Le véhicule est également équipé d’un système de climatisation. Par rapport au design, Ripsaw EV2 est plus ou moins semblable au « Peacemaker » dans « Mad Max : Fury Road », sorti le 13 mai 2015.

«Ce véhicule prend jusqu’à six mois pour être conçu et peut coûter des centaines de milliers de dollars en fonction des options et du type de configuration choisie», a déclaré un porte-parole de l’entreprise.

Un tank qui rivalise avec la plupart des voitures de sport

L’énorme moteur diesel est placé à l’arrière du Véhicule Extrême. D’après l’entreprise, il lui confère « une accélération qui rivalise avec la plupart des voitures de sport ».

Notons qu’au début, Ripsaw n’était un petit projet familial. Le premier prototype a été présenté lors d’une exposition de véhicules à Dallas, en 2001. Intéressée, l’armée américaine avait ensuite commandé d’autres versions améliorées, capables d’effectuer diverses missions. De plus, cette technologie minimise les dangers car elle peut être commandée à distance.

Le supertank de Howe and Howe Technologies n’a pas encore obtenu une autorisation pour circuler sur une voie routière. En outre, pour l’instant, on ne sait pas si le dispose de systèmes d’armement.